Tour de France 2024 : Un contre-la-montre entre Monaco et Nice pour conclure l’édition perturbée par les JO de Paris

CYCLISME Le directeur du Tour Christian Prudhomme a annoncé ce samedi que la dernière étape du Tour de France 2024, qui arrivera à Nice, partira de Monaco

N.S. avec AFP
— 
Monaco avait accueilli le Tour de France en 2009, avec un contre-la-montre suivi d'un départ de la deuxième étape vers Brignoles (Var), les 4 et 5 juillet
Monaco avait accueilli le Tour de France en 2009, avec un contre-la-montre suivi d'un départ de la deuxième étape vers Brignoles (Var), les 4 et 5 juillet — Patrick Hertzog / AFP

Depuis jeudi, on sait officiellement que le Tour de France 2024 arrivera à Nice le dimanche 21 juillet, à l’issue d’un contre-la-montre individuel. Ce samedi, le directeur de l’épreuve Christian Prudhomme a indiqué que cette dernière étape partirait de Monaco. Une annonce faite au côté du prince Albert II, souverain d’une principauté où résident plusieurs vedettes du peloton, comme le Slovène Tadej Pogacar, double vainqueur de la Grande Boucle en 2020 et 2021. Aucun détail n’a été communiqué sur le tracé ou la longueur de l’étape.



C’est la première fois depuis 1905 que la Grande Boucle ne se finira pas à Paris, en raison des Jeux olympiques qui auront lieu dans la capitale cet été-là.

Un retour en Principauté, 15 ans après

Monaco avait accueilli le grand départ du Tour en 2009. C’était déjà un contre-la-montre individuel au départ et à l’arrivée de Monaco, remporté par le Suisse Fabian Cancellara l’avait emporté et endossé le premier maillot jaune de cette édition.

En 2024, ce sera la première fois que le Tour se termine sur un chrono depuis le dénouement légendaire de 1989 où le Français Laurent Fignon avait perdu le maillot jaune pour huit secondes, plus faible écart de l’histoire, face à l’Américain Greg Lemond.