Drame : Le champion italien Davide Rebellin décédé après avoir été renversé par un camion

CYCLISME Le coureur de 51 ans, qui venait de prendre sa retraite, est le deuxième cycliste italien à mourir dans ces circonstances après Michele Scarponi en 2017

20 Minutes avec AFP
— 
Davide Rebellin, vainqueur de la Flèche wallonne, le 22 avril 2009.
Davide Rebellin, vainqueur de la Flèche wallonne, le 22 avril 2009. — REUTERS

C'est un nouveau drame qui touche le cyclisme italien, cinq ans après la mort accidentelle de Michele Scarponi, percuté par une camionette à quelques kilomètres de chez lui lors d'une sortie d'entraînement en 2017. La même tragédie a poursuivi Davide Rebellin, décédé à 51 ans ce mercredi dans des circonstances étrangement similaires.  Davide Rebellin, 51 ans, a été percuté sur la commune de Montebello Vicentino, en Vénétie (nord-est), par un camion qui ne s'est pas arrêté. Il est mort sur le coup.

Triple vainqueur de la Flèche Wallonne

Vainqueur de classiques à sept reprises dans sa carrière (Liège-Bastogne-Liège, trois fois la Flèche wallonne, l'Amstel Gold Race, la Clasica San Sebastian et Championnat de Zurich), dont un retentissant triplé dans les Ardennes en 2004, l'ancien coureur a fait partie des meilleurs spécialistes des courses d'un jour de sa génération.

Mais il avait été contrôlé positif à l'EPO plusieurs mois après les JO de Pékin en 2008 et condamné définitivement à deux ans de suspension, perdant de fait sa médaille d'argent olympique. Il était néanmoins resté sur le circuit professionnel et continuait de courir de grandes courses au milieu des années 2000, à l'âge de 45 ans.