Asvel : TJ Parker prolonge jusqu’en 2026… « Une marque de respect pour quelqu’un qui gagne tout », lance « TP »

BASKET Double champion de France en titre, le coach villeurbannais conserve sans surprise toute la confiance de son président et frère Tony Parker, qui l’a prolongé de trois saisons supplémentaires sur le banc

Jérémy Laugier
— 
TJ Parker célèbre le 21e titre de champion de France de l'Asvel, le 25 juin à l'Astroballe, à l'issue d'un passionnant match 5 contre l'AS Monaco.
TJ Parker célèbre le 21e titre de champion de France de l'Asvel, le 25 juin à l'Astroballe, à l'issue d'un passionnant match 5 contre l'AS Monaco. — Mourad ALLILI/SIPA
  • L’Asvel vient d’officialiser ce mercredi la prolongation de trois saisons de TJ Parker sur son banc de touche.
  • Nommé par son frère Tony en juin 2020, l’entraîneur villeurbannais, double champion de France en titre, est désormais lié à l’Asvel jusqu’en 2026.
  • Président du club, « TP » loue une nouvelle fois dans un communiqué le bilan de son frère cadet : « C’est une marque de respect pour quelqu’un qui gagne tout depuis qu’il est head coach ».

Ce n’est clairement pas la surprise du siècle tant les frangins Parker avaient manifesté leur envie commune de poursuivre l’aventure au-delà de 2023. Mais depuis ce mercredi, TJ Parker est officiellement lié à l’Asvel jusqu’en 2026, soit une importante prolongation de contrat de trois saisons. Ce qui saute aux yeux dans le communiqué publié par le club aux 21 sacres dans l’élite du basket français, c’est ce souhait de Tony Parker de légitimer au maximum son frère cadet depuis sa nomination comme entraîneur principal en juin 2020.


« C’est le signe d’une confiance sans faille de la direction du club, la récompense cent fois méritée d’un travail quotidien », précise ainsi le texte, louant TJ Parker (38 ans), « arrivé légitimement à ce poste après huit années passées au poste d’assistant-coach », et qui a « prouvé sur le terrain et dans le vestiaire toutes ses qualités de coaching et de management ».

« Il continue à progresser tous les jours »

Tony Parker poursuit personnellement ce concert de louanges pour le double champion de France en titre : « C’est la suite logique des choses, une marque de respect pour quelqu’un qui gagne tout depuis qu’il est head coach [2 titres en Betclic Elite et 1 Coupe de France]. TJ a toute notre confiance, il a beaucoup grandi depuis qu’il est ici, et il continue à progresser tous les jours. Ce qu’il a fait au Final Four du championnat en 2021, avec un effectif très amoindri, était énorme. Et sa gestion du groupe lors des play-offs 2022 a été parfaite. On sait qu’avec lui à la tête de l’équipe, on réussira encore de grandes choses. » Les ambitions seront d’ailleurs énormes avec le renfort de Nando De Colo, en attendant l’officialisation d’autres recrues. « TP » a en effet annoncé la semaine passée viser « le titre en Euroligue en 2023 ».




Avec un bilan de 8 victoires et 20 défaites (14e place sur 15), l’Asvel était très loin du compte cette saison dans l’épreuve européenne reine, au contraire de l’AS Monaco, battu lors de la belle des quarts de finale par l’Olympiakos. « J’ai la chance de pouvoir coacher une équipe qui joue le titre tous les ans et qui a de grandes ambitions, confirme TJ Parker, actuellement présent au sein du staff des Milwaukee Bucks jusqu’au 17 juillet, à l’occasion de la Summer League NBA de Las Vegas. Nous avons déjà parcouru un chemin incroyable et je suis prêt à continuer à tout faire pour couronner le club le plus titré du basket français. » Y compris sur la prestigieuse scène continentale ?