Briatore réclame 1 million d'euros à la FIA

FORMULE 1 Il ne compte pas s'en aller sans dommage et intérêts...

La rédaction sport

— 

Le patron de l'écurie Renault, Flavio Briatore, lors du Grand Prix de Monza le 12 septembre 2009.
Le patron de l'écurie Renault, Flavio Briatore, lors du Grand Prix de Monza le 12 septembre 2009. — L.Bruno/REUTERS
Radié à vie du monde automobile après l’affaire du Crashgate, Flavio Briatore n’a pas l’intention de s’en aller les mains vides. L’ancien milliardaire et patron de l’écurie Renault a demandé mardi devant le tribunal à Paris, un million d'euros de dommages et intérêts à la Fédération internationale. L'ancien directeur technique de l'écurie, Pat Symonds, suspendu de toute activité liée au sport automobile pour cinq ans, a lui réclamé 500.000 euros. Dans le même temps, les deux anciens chefs de Renault demandent la levée des suspensions décrétées par la FIA.