Covid-19 : Julian Alaphilippe ressent « encore un peu de fatigue » avant son retour à la compétititon

CYCLISME Touché par le Covid-19 lors du Tour de Wallonie, le champion du monde Julian Alaphilippe sera au départ du Tour de Louvain dimanche pour se jauger dans l’optique de la Vuelta, le 19 août prochain

A.L.G. avec AFP
— 
Alain Philippe is back.
Alain Philippe is back. — ERIC LALMAND / Belga / AFP

Le double champion du monde français Julian Alaphilippe, positif au Covid-19 lors du Tour de Wallonie fin juillet, a dit ressentir « encore un peu de fatigue » avant de s’aligner dimanche dans le Tour de Louvain en Belgique. « Je n’y vais pas pour penser à une performance, mais pour me faire plaisir et voir comment je me sens après le Covid », a expliqué Alaphilippe vendredi lors d’une conférence de presse.

Il avait été testé positif au départ de la troisième étape du Tour de Wallonie, lundi 25 juillet. « J’étais vraiment à plat (…) Cela fait presque une semaine que j’ai repris avec encore un peu de fatigue », a-t-il ajouté. Après le Tour de Louvain, le coureur de Quick-step doit participer du 9 au 11 août à celui de l’Ain, qu’il a déjà remporté en 2014 (la première victoire de sa carrière professionnelle).

Les Mondiaux de septembre dans le viseur

« Le but, c’est de retrouver une bonne santé (…) de bien travailler en vue de la Vuelta » qui démarre le 19 août et dont il espère bien être « acteur ». « Cette année, j’ai l’impression que je n’ai pas beaucoup le vent dans le dos », a-t-il ironisé, après avoir notamment manqué le Tour de France cet été.

Malgré des derniers entraînements « pas incroyables », « Alaf » a tout de même les Mondiaux en Australie (18 au 25 septembre) dans le viseur. « C’est quelque chose qui fait partie de mes objectifs de fin de saison », a-t-il dit, sans pour autant « penser au triplé », après deux sacres en 2020 et 2021.