Football : Le président du Napoli ne recrutera plus de joueurs africains participant à la CAN

FOOTBALL Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, a affirmé qu'il ne souhaitait plus recruter de joueurs africains éligibles à la Coupe d'Afrique des nations.

M.B.
— 
Aurelio de Laurentiis durant le 130e anniversaire du journal
Aurelio de Laurentiis durant le 130e anniversaire du journal — Vincenzo Izzo/Shutterstock/SIPA

Le président italien du Napoli, Aurelio De Laurentiis, assure que dorénavant il ne choisira plus que des joueurs africains qui acceptent de ne pas prendre part à la Coupe d'Afrique des nations. La CAN est un sujet compliqué à traiter pour les entraîneurs, souvent jugée pénalisante pour les clubs car elle se déroule en hiver, au beau milieu de la saison, et oblige les coachs à composer sans certains éléments importants de leur équipe.

Pour ne plus avoir à se retrouver dans un tel cas de figure, Aurelio De Laurentiis a tranché, quitte à faire polémique. « Ne me parlez plus des footballeurs africains. Je n’en prendrai plus tant que la Coupe d’Afrique des nations sera organisée au milieu de la saison. Sauf s’ils renoncent à la disputer », a ainsi déclaré le dirigeant italien lors d’une récente interview accordée au média économique Wall Street Italia.

Lors de la dernière édition de la CAN remportée par le Sénégal, le Napoli avait dû se priver de son ancien défenseur central, Kalidou Koulibaly et son milieu de terrain Zambo Anguissa pendant plusieurs matchs.

Un dilemme pesant pour les internationaux du Napoli

Le Napoli compte actuellement dans son effectif plusieurs joueurs susceptibles de participer à la prochaine CAN, prévue en janvier 2024 en Côte d’Ivoire. Parmi ces joueurs : l’ancien lillois Victor Osimhen (Nigéria), l’ex-milieu de l’OM André-Franck Zambo Anguissa (Cameroun) et Adam Ounas (Algérie). Des joueurs qui, si l’on en croit les propos de De Laurentiis, ont actuellement le couteau sous la gorge pour la CAN à venir.