FC Nantes-Stade Rennais : Un dernier derby pour le guerrier Benjamin Bourigeaud ?

FOOTBALL Adoré des supporters, le milieu de terrain du Stade Rennais Benjamin Bourigeaud vit une saison pleine où il se montre décisif. En fin de contrat en 2023, il se murmure qu’il pourrait quitter le club cet été

Camille Allain
— 
Le milieu de terrain du Stade Rennais Benjamin Bourigeaud pourrait quitter la Bretagne cet été en cas d'offre intéressante à l'étranger.
Le milieu de terrain du Stade Rennais Benjamin Bourigeaud pourrait quitter la Bretagne cet été en cas d'offre intéressante à l'étranger. — Jeremias Gonzalez/AP/SIPA
  • Le milieu de terrain du Stade Rennais Benjamin Bourigeaud réalise l’une de ses meilleures saisons de Ligue 1 avec 9 buts et 12 passes décisives.
  • Intéressé par une expérience à l’étranger, celui qui est devenu le chouchou des supporters Rouge et Noir pourrait disputer son dernier derby ce soir à Nantes.
  • Flou sur son avenir, le numéro 14 indique que rien ne dit qu’il ne sera pas Rennais l’année prochaine.

Il n’a pas tendance à se cacher. A trois matchs de la fin de la Ligue 1, Benjamin Bourigeaud est pourtant contraint d’user d’un peu de langue de bois lorsqu’il s’agit d’évoquer son avenir. Jouera-t-il son dernier derby ce mercredi à la Beaujoire ? « Je ne me suis pas encore posé la question. Ce n’est pas encore le moment. Rien ne me dit que je ne serai plus Rennais l’année prochaine. J’essaie d’être très calme là-dessus », explique l’intéressé. Brillant sur le flanc droit du Stade Rennais, le milieu de terrain réalise l’une de ses meilleures saisons depuis son arrivée en Bretagne en 2018.



Rescapé d’un effectif qui a beaucoup changé, l’ancien Lensois sera titulaire ce mercredi à Nantes pour le match en retard de la 36e journée. Une 36e titularisation consécutive en Ligue 1 pour lui qui n’a raté aucun coup d’envoi cette saison. Pour ce derby, on l’imagine revanchard, sans doute un peu agacé d’avoir vu le rival soulever la Coupe de France samedi soir, trois ans après le sacre rennais dont il est l’un des deux derniers rescapés (avec Hamari Traoré).

« Heureux » au Stade Rennais mais « heureux de découvrir autre chose »

En fin de contrat dans un an, le milieu de terrain du Stade Rennais dispute sans doute la meilleure saison de sa carrière avec 9 buts inscrits et 12 passes décisives délivrées en Ligue 1.

Là où je suis le plus heureux, c’est sur le terrain, quand je prends du plaisir avec les copains. Les statistiques viennent parce qu’on a un gros travail collectif, explique-t-il. Je suis assez fier d’être décisif ».

Des stats qui ne lui ont pas permis d’être sélectionné parmi les meilleurs joueurs des trophées UNFP, peut-être en raison de la présence de son coéquipier Martin Terrier. Le syndicat des footballeurs s’est rattrapé en nommant le milieu de terrain parmi les candidats au titre de joueur du mois d’avril aux côtés d’Andy Delort et de Kylian Mbappé.

Arrivé en 2017 au club, Bourigeaud un bébé de 23 ans au visage juvénile. Cinq ans plus tard, l’homme est devenu papa, vice-capitaine et fait partie des tauliers de l’effectif de Bruno Genesio. Mais il n’a jamais caché son envie de découvrir un championnat étranger. A 28 ans, il sait que son nom circule et que son fighting spirit séduit les recruteurs. Son avenir dépend-il du classement de son équipe et d’une qualification en Ligue des champions ? « Je ne sais pas du tout. Forcément, il y aura une réflexion à avoir. Je n’ai jamais caché mes ambitions. Je suis assez serein et assez calme là-dessus. Je suis très heureux au Stade Rennais. Mais si je suis amené à partir après cette saison, je serais d’autant plus heureux de découvrir autre chose ». Si Rennes remporte ses trois derniers matchs, le club sera deuxième, pour la première fois de son histoire.

Chouchou des supporters, le milieu de terrain aux 200 matchs en rouge et noir a vu bon nombre de fans lui manifester leur volonté de le voir rester au club. A l’image de son pote Adrien Hunou ou de Benjamin André, Bourigeaud a acquis la confiance et le respect d’un public. Un bien précieux qu’il conservera, qu’il parte ou qu’il reste.