OL : Comment une histoire de flatulences a précipité la fin de l'aventure lyonnaise de Marcelo

FOOTBALL Mis au placard dès le mois d'août à Lyon pour une question de comportement, Marcelo aurait été trahi par son corps au mauvais moment selon L'Equipe

Q.B.
— 
Marcelo sous le maillot de l'OL.
Marcelo sous le maillot de l'OL. — ALLILI MOURAD/SIPA

On savait que Marcelo n’était pas en odeur de sainteté du côté de Lyon, mais on n’imaginait pas que la question de l’odeur était à prendre au premier degré. L'Equipe révèle ce mardi que c’est une histoire de flatulences du défenseur brésilien dans le vestiaire, après la claque à Angers (0-3), qui ont marqué le début de la fin de son aventure dans le Rhône.

Le symbole d’une saison à oublier

« (Il) en rigole avec d’autres, et Juninho, qui n’est pas spécialement proche de Marcelo, sort de ses gonds », raconte ainsi le quotidien. Le joueur sera ensuite mis à l’écart, avant de filer à Bordeaux pendant l’hiver. A l’époque, le club avait justifié ce bannissement par « le comportement inapproprié dans les vestiaires » de son défenseur.

Cette anecdote constitue l’étrange symbole d’une saison à oublier pour les Gones, ternes huitièmes de Ligue 1. Depuis le départ, rien n’a été dans le bon sens. L’OL espérait attaquer avec le champion de France 2021 Christophe Galtier, qui a finalement préféré Nice. Le second choix, Peter Bosz, n’a lui jamais réussi à mettre en place ce qu’il souhaitait, tandis que le directeur sportif Juninho a quitté le navire avec fracas au milieu de la traversée. Au cœur de ces errements, et en l’absence de dynamique, le vestiaire lyonnais s’est déchiré. L’Equipe écrit même que « certains joueurs se jalousent, d’autres se détestent ». L’OL d’Aulas, un univers impitoyable.