Open d’Australie : « Que ferait Novak ? »… Medvedev raconte sa remontada contre Auger-Aliassime

TENNIS Le Russe, tête de série n°1, a frôlé l’élimination à Melbourne contre le Canadien Félix Auger-Aliassime

W.P, avec AFP
— 
Daniil Medvedev s'en est sorti contre FAA
Daniil Medvedev s'en est sorti contre FAA — Andy Brownbill/AP/SIPA

Danill Medvedev est insubmersible. Le Russe, numéro 2 mondial et tête de série numéro 1 à  Melbourne, est revenu de nulle part pour s’imposer en cinq sets contre Félix Auger-Aliassime 6-7 (4/7), 3-6, 7-6 (7/2), 7-5, 6-4, et rejoindre Stefanos Tsitsipas en demi-finale de  l’Open d’Australie.

« Mené 2 sets à 0, il jouait incroyablement bien, il était partout, et moi je n’arrivais pas à produire mon meilleur tennis. Alors je me suis dit: "Que ferait Novak ?" Et j’ai décidé de le faire travailler. S’il voulait gagner ce match, il faudrait qu’il aille le chercher, point après point », a commenté le Russe.

Et pendant 4h42, Medvedev et Auger-Aliassime ont offert aux spectateurs du hourra tennis. « Un des plus grands matchs de la saison », a prédit l’ancien champion Jim Courier en préambule à son interview du vainqueur. Même à 5-4 dans le set décisif, alors qu’il servait pour conclure, Medvedev a encore dû sauver deux balles de débreak car son adversaire ne voulait toujours pas lâcher.

« Je n’arrivais pas à serrer ma raquette »

Un événement a vraisemblablement changé le cours de la partie : quand le toit du court Rod Laver a été fermé à cause de la pluie à 2-1 pour Medvedev dans le tie-break du 3e set.

« Je transpirais tellement que je n’arrivais pas à serrer ma raquette au service. Et quand le toit a été fermé, il a fait moins chaud. Et j’ai senti que le match basculait », a reconnu Medvedev. Mais dans le 4e set, il a quand même dû sauver une balle de match sur son service. « Je ne sais pas vraiment comment j’ai renversé le match, mais sur la balle de match que j’ai sauvée, c’est grâce à ma première balle de service. Si elle n’était pas passée, qui sait ce qui serait arrivé », a souligné Medvedev.