Bordeaux-OM : « Le club n’est pas respecté ! », dénoncent les Girondins à propos du maintien pour l’instant du match

FOOTBALL Pour l’instant, la LFP refuse de reporter le match contre Marseille malgré de nombreux joueurs bordelais indisponibles en raison d’une infection au Covid-19

Clément Carpentier
— 
Admar Lopes, le directeur technique des Girondins de Bordeaux.
Admar Lopes, le directeur technique des Girondins de Bordeaux. — Q.Salinier / Girondins de Bordeaux
  • La direction du club est de nouveau montée au créneau face au refus de la LFP de reporter le match contre l’OM
  • Les Girondins affirment avoir huit joueurs indisponibles en raison du protocole à respecter et six autres en reprise toujours symptomatiques.
  • Admar Lopes, le directeur, affirme que le club n’a pas écarté l’hypothèse du forfait pour protéger la santé des joueurs.

Rémi Oudin a tout de même le sourire. Pourtant, le milieu de terrain le reconnaît, il se « sent encore bien fatigué et pas à 100 % » pour jouer un match de haut niveau. Il est d’ailleurs toujours positif au Covid-19, lui qui a été testé le 17 décembre dernier. Malgré cette situation, il est autorisé à jouer contre l’OM vendredi (21h). Il fait partie de ces six joueurs en reprise mais encore symptomatiques, en plus des huit autres cas qui ne peuvent pas jouer car ils respectent le protocole LFP. En tout, les Girondins dénombrent donc 14 joueurs encore infectés par le virus.



Mais pour les instances, il n’y a que les huit derniers positifs qui comptent. Le match peut donc être maintenu à ce stade puisqu’il faut plus de 10 joueurs indisponibles pour reporter une rencontre, comme pour Lorient-Lille. C’est aujourd’hui pour cette raison que les Marine et Blanc crient au scandale : « Le club n’est pas respecté ! Les joueurs non plus. Pareil pour les supporteurs. On est toujours en contact avec la LFP mais pour le moment, ils ont décidé de maintenir la rencontre » dénoncent Admar Lopes, le directeur technique du club. Au total, les Girondins ont eu 21 cas de Covid-19 depuis trois semaines et aujourd’hui, ils en seraient presque à en espérer trois nouveaux d’ici le match pour être dans les clous et obtenir le report du match.

« Déclarer forfait est encore une possibilité »

Le club a particulièrement du mal à comprendre les changements de règlements des instances à la dernière minute. La semaine dernière, c’était la FFF et Bordeaux avait été au final obligé de jouer à Brest avec seulement sept joueurs de l’équipe première disponible et cette semaine, c’est la LFP qui revoit son protocole. « C’est incroyable ! Je n’ai jamais vu ça de ma vie », s’emporte Admar Lopes. Le dirigeant portugais va même plus loin en affirmant que « déclarer forfait est encore une possibilité et nous allons en parler avec le président ».

Les Bordelais doivent aussi faire avec deux blessés (Briand et Traoré) et deux appelés à la Coupe d'Afrique des Nations (Onana et Mensah). Seule bonne nouvelle le retour de Paul Baysse à l’entraînement collectif. Le défenseur pourrait même dépanner quelques minutes contre l’OM après six mois sans jouer à cause d’une rupture des ligaments croisés. En attendant, tous les joueurs ont été retestés ce jeudi matin et le seront de nouveau vendredi le jour du match.