Ligue 1 : Touchés par un cluster, les Girondins demandent le report du match Bordeaux-OM

FOOTBALL Le club dénombre plus de dix joueurs indisponibles en raison d’une infection au Covid-19

C.C. avec AFP
— 
Le Bordelais Laurent Koscielny face au Marseillais Dimitri Payet.
Le Bordelais Laurent Koscielny face au Marseillais Dimitri Payet. — Sylvain THOMAS / AFP

C’est désormais officiel. Ce mardi soir, les Girondins de Bordeaux ont décidé de demander le report de leur prochain match face à  l’OM, prévu vendredi (21h), après avoir été touchés par de très nombreux cas de  Covid-19 : 21 depuis le 17 décembre ! La bonne nouvelle de la journée est tout de même que le club ne déplore pas de nouveaux cas positifs après les derniers tests. Et le cluster semble enfin être circonscrit.



Malgré cela, les Marine et Blanc doivent encore faire avec de très nombreux absents. Les dix derniers cas positifs (qui ne pourront reprendre au mieux la compétition le 10 janvier) et au moins deux autres joueurs, positifs avant les fêtes de Noël, qui présentent aujourd’hui toujours des symptômes et ne pourront pas reprendre une activité physique avant 19 jours, soit autour du 9 janvier.

Les Girondins enfin dans leur bon droit

Les Girondins comptent donc encore douze joueurs sur le carreau à ce stade. Pour rappel, le club peut demander le report d’un match si 20 des 30 joueurs de l’effectif déposé en début de saison auprès de la LFP ne sont pas capables de prendre part à un match à cause du Covid ou s’il ne peut pas aligner un gardien de but sur la feuille de match. Bordeaux est donc dans son droit.

Pour marquer encore plus le coup, le club avance même un chiffre de 17 joueurs indisponibles pour ce match. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y ajoute les absences des blessés (Briand, Traoré et Baysse) et les internationaux retenus pour disputer la Coupe d'Afrique des Nations (Onana et Mensah).