PFC - OL : Match perdu pour les deux équipes, toutes deux éliminées de la Coupe de France

FOOTBALL La commission de discipline de la FFF auditionnait lundi les différentes parties, dix jours après les incidents qui ont débouché sur l'interruption de Paris FC - OL, en Coupe de France

W.P.
— 
Le match de Coupe de France entre le Paris FC et l'Olympique lyonnais avait dû être arrêté définitivement à la mi-temps
Le match de Coupe de France entre le Paris FC et l'Olympique lyonnais avait dû être arrêté définitivement à la mi-temps — David Winter / Sipa

Le Paris FC et l’OL éliminés de la  Coupe de France. La commission de discipline  FFF a donné match perdu aux deux équipes après les incidents survenus en tribunes le 17 décembre au Stade Charlety et qui avaient conduit à l’arrêt définitif du 32e de finale à la mi-temps. Des supporters lyonnais avaient été impliqués dans des violences avec d’autres fans, dont des ultras du PSG.

« La commission de discipline de la Fédération française de football retient la responsabilité disciplinaire des deux clubs dans les incidents survenus à l’occasion de cette rencontre », affirme-t-elle en préalable alors que les présidents des deux clubs se renvoyaient la balle depuis le 17 décembre.

Le Paris FC et l’OL ont tous deux match perdu « par pénalité », ce qui signifie que Nice, qui devait affronter le vainqueur de ce duel, est déjà qualifié pour les 8e de finale de la Coupe de France.

De lourdes sanctions pour l’OL

Le Paris FC écope par ailleurs d’une suspension de cinq matches fermes de son terrain, le stade Charléty, et d’une amende de 10.000 euros.

Les sanctions visant l’OL sont encore plus lourdes avec « la fermeture de l’espace visiteurs à l’extérieur jusqu’à la fin de la saison 2021-2022 », matches de L1 inclus, « la mise hors compétition de la Coupe de France, assortie du sursis, à compter de l’édition 2022-2023 », une amende de 52.000 euros et le remboursement des frais liés à la réparation des sièges dégradés par ses supporters.