OL : Juninho pourrait quitter son poste de directeur sportif dès janvier

FOOTBALL Après avoir annoncé le mois dernier son envie de quitter l’OL, le Brésilien pourrait, d’après « L’Equipe », partir dès cet hiver

Jérémy Laugier
— 
Juninho, ici en novembre 2020 après un match disputé contre Reims au Parc OL.
Juninho, ici en novembre 2020 après un match disputé contre Reims au Parc OL. — ALLILI MOURAD/SIPA
  • Le 17 novembre, Juninho a signé une sortie médiatique fracassante pour quasiment acter son départ de l’OL à la fin de la saison.
  • Le directeur sportif lyonnais a pointé « une fatigue mentale énorme » pour justifier cette annonce qui a beaucoup surpris en interne.
  • Alors que le club végète en Ligue 1 à la 12e place, L’Equipe indique ce mercredi que Juninho pourrait quitter Lyon dès le mois de janvier.

Les supporteurs lyonnais ont quasiment droit cette année à un calendrier de l’Avent version L’Etrange Noël de Monsieur Jack. Après avoir découvert dans la première case une défaite cata à souhait dans le temps additionnel contre Reims (1-2), puis un nul à peine moins désastreux à Bordeaux (2-2) le 5 décembre, suivi de l’annonce de la grave blessure de Jason Denayer le 6, ils ont été sacrément gâtés en se réveillant ce mercredi. En ce 8 décembre historiquement célébré à Lyon, L'Equipe annonce en effet que Juninho pourrait quitter son poste de directeur sportif dès le mois prochain.

A ce sujet, l’OL, qui végète à la 12e place en Ligue 1, n’a pas attendu le mois de décembre pour partir en vrille. Dès le 17 novembre, 10 jours après une déroute à Rennes (4-1), « Juni » s’était offert une sortie médiatique inattendue sur RMC Sport, pour quasiment acter son départ à la fin de la saison. « Il y a une fatigue mentale énorme et je ne veux pas dépasser la limite, expliquait alors le Brésilien. Ce n’est pas une menace, on est des adultes, j’aime le club, j’ai beaucoup de respect pour le président et pour l’institution. Normalement, c’est fini à la fin de la saison. J’ai envie de me reposer un peu. »

Un sombre 8 décembre qui va s’achever devant la commission de discipline

D’après L’Equipe, Juninho n’avait prévenu personne en interne avant cette annonce publique, ce qui a évidemment été mal perçu. Le quotidien sportif indique donc que l’ancien capitaine emblématique de l’OL, toujours très populaire auprès des supporteurs, pourrait annoncer son départ dès le mois de janvier, n’étant plus associé aux décisions sportives majeures du club depuis cette interview.

D’ailleurs, la ration du calendrier de l’Avent s’annonce double ce mercredi puisque l’OL pourrait morfler en matchs à huis clos (voire pire) face à la commission de discipline de la LFP. Celle-ci jugera ses responsabilités dans l’interruption du fameux fiasco contre l'OM, après le jet de bouteille ayant touché Dimitri Payet.