OL : « Normalement, c’est fini à la fin de la saison », balance Juninho en pointant « une fatigue mentale »

FOOTBALL Le directeur sportif lyonnais a livré une petite bombe, ce mercredi, en confiant qu’il avait en tête, dès son arrivée en 2019, un retour de seulement trois saisons à l’OL

Jérémy Laugier
— 
Juninho, ici le 1er septembre dernier lors de la présentation devant la presse du nouveau défenseur de l'OL Jérôme Boateng.
Juninho, ici le 1er septembre dernier lors de la présentation devant la presse du nouveau défenseur de l'OL Jérôme Boateng. — Mourad ALLILI/SIPA
  • De retour en 2019 à l’OL dans un rôle de directeur sportif, Juninho pourrait quitter Lyon, contre toute attente, dès l’été prochain.
  • L’ancien capitaine lyonnais a ainsi fait part, ce mercredi sur RMC Sport, de sa « fatigue mentale » à ce poste depuis trois ans.
  • Cette nouvelle pourrait marquer un tournant dans cette saison de l’OL, qui aborde le choc contre l’OM dimanche (20h45) dans un climat tendu.

Avant la trêve internationale, on avait laissé l'OL groggy en raison de la monumentale claque reçue à Rennes (4-1). A quatre jours d’un choc déterminant face au rival marseillais, les supporteurs lyonnais ont pris un deuxième uppercut ce mercredi, avec une sortie médiatique inattendue de Juninho. Le directeur sportif a ainsi évoqué sur RMC Sport son avenir personnel. Et alors qu’on pouvait l’imaginer s’inscrire sur le long terme, au vu de l’amour réciproque entretenu avec l’OL depuis 20 ans et de la relation de confiance avec Jean-Michel Aulas, l’histoire devrait déjà se terminer dans six mois.

« Moi, j’avais dit trois ans [à son arrivée en 2019] pour voir ce que j’étais capable de faire, explique le septuple champion de France à Lyon de 2002 à 2008. Donc je fais ma troisième saison, et je ne sais pas quelle sera la suite. A la fin de la saison, je vais bien réfléchir, mais dans ma tête, c’était pour trois saisons. J’espère bien finir, même si bien sûr, il y a des choses que je ne contrôle pas du tout. »

« Entraîner ? Ça reste dans ma tête »

Relancé sur son avenir incertain à ce poste clé au club, et qui lui a permis d’avoir un rôle central dans les venues de Bruno Guimaraes, Lucas Paqueta et de l’actuel entraîneur Peter Bosz, « Juni » s’est montré encore plus clair : « Il y a une fatigue mentale énorme et je ne veux pas dépasser la limite. Ce n’est pas une menace, on est des adultes, j’aime le club, j’ai beaucoup de respect pour le président et pour l’institution. Normalement, c’est fini à la fin de la saison. J’ai envie de me reposer un peu ». Vous l’aurez compris, JMA peut déjà s’activer pour trouver un nouveau DS pour la saison prochaine.

Quant à Juninho, s’imagine-t-il vraiment couper avec le foot durant une longue période ? « Je vais peut-être essayer d’autres choses. Entraîner ? Ça reste dans ma tête, j’aime le foot, j’aime le terrain, les entraînements, la tactique, j’aime discuter, et peut-être que je vais beaucoup plus faire ça si je suis au bord du terrain. Mais comme aujourd’hui, je n’ai pas le diplôme d’entraîneur, je n’ai pas le droit de travailler en Europe. Je n’ai pas reçu de proposition mais, si j’ai l’opportunité, je pense que je vais essayer. » La saison lyonnaise est bel et bien en train de prendre une mauvaise tournure.