Transat Jacques-Vabre : Un voilier fantôme repéré au milieu de l’Atlantique

VOILE L’équipage qui convoyait l’Imoca de Fabrice Amédéo a croisé la route d’un mystérieux bateau

C.A.
— 
L'Imoca de Fabrice Amédéo a croisé la route d'un voilier abandonné lors du convoyage retour après la Transat Jacques-Vabre.
L'Imoca de Fabrice Amédéo a croisé la route d'un voilier abandonné lors du convoyage retour après la Transat Jacques-Vabre. — Nexans Art et Fenêtres

C’est une facette de la course au large que l’on connaît moins. Une semaine après avoir coupé la ligne d’arrivée de la Transat Jacques-Vabre en 10e position de sa catégorie, l’Imoca Nexans Art et Fenêtres a déjà quitté la Martinique pour revenir dans l’Hexagone. Le convoyage s’est fait sans les skippers Fabrice Amédéo et Loïs Berrehar, mais non sans une petite frayeur. Alors qu’il naviguait au milieu de l’Atlantique en direction des Açores, l’équipage de l’Imoca a aperçu un mystérieux voilier, dont les voiles étaient affalées. Voyant le monocoque dériver sans signe de vie à l’intérieur, l’équipage a tenté de prendre contact avec sa VHF. Sans succès.

D’après Ouest-France, le voilier est un modèle Super Maramu d’une longueur de 16 mètres. Ce bateau haut de gamme se revend entre 200.000 et 300.000 euros sur le marché de l’occasion.

L’équipage de Nexans Art et Fenêtres a signalé la position du voilier fantôme aux autorités, avant de poursuivre son chemin. L’ensemble des bateaux en convoyage vers la France a également été alerté afin d’éviter tout risque de collision. Ouest-France précise qu’une indemnité peut être versée à tout navire qui rapatrierait un bateau à l’abandon.

La Transat Jacques-Vabre s’est achevée dimanche matin avec l’arrivée du Class 40 Terre Exotique skippé par Morgann Pinson et Georges Guiguen. Les deux hommes ont bouclé la Transatlantique après avoir passé presque 28 jours en mer. Soit douze jours de plus que Primonial, l’Ocean Fifty qui est arrivé le premier à Fort-de-France.