XV de France : Dupont ménagé, Galthié scénariste... A Marcoussis, des Bleus studieux avant la tournée

RUGBY Légèrement touché au mollet, le Toulousain ne s'est pas entraîné mercredi, mais a suivi de près la séance

W.P.
— 
Antoine Dupont
Antoine Dupont — Brian Lawless/AP/SIPA

On cherche, on cherche, mais on ne trouve pas. Aucune trace d’Antoine Dupont dans le nuage de joueurs bleus et blancs qui s’échauffent sur le terrain d’entraînement de Marcoussis. Normal. On apprendra, quelques instants après, qu’il supervisera la séance à haute intensité depuis le banc.

« Antoine va observer ses coéquipiers et nous donner de grandes indications sur la stratégie à adopter », explique Raphaël Ibañez en préambule. Joies du capitanat? Affres des pépins physiques, plutôt. « Il a une petite contusion sur le mollet. Rien de grave mais on voulait simplement le ménager. » Ce qu’on peut comprendre. Le premier match de la tournée de novembre (contre l’Argentine) est encore loin et il n’y a donc aucune raison d’aller user inutilement la machine.

Galthié scénariste

Alors Antoine regarde pendant que Shaun Edwards​ gueule, que Thibault Giroud torture et que Fabien Galthié invente : le sélectionneur français a consacré le dernier tiers de la séance au travail à des scénarios de match, dont il est aisé de deviner l’objectif. Matthis Lebel au tableau noir.

Une équipe devait défendre un avantage de cinq points et l’autre devait a minima marquer un essai. Tout part d’une analyse simple. Sur les derniers matchs la victoire ou la défaite se jouait sur la dernière minute. »

Toute ressemblance avec les derniers matchs du Tournoi 2021 n’est évidemment pas fortuite, et il s’agit là de gommer l’un des plus gros défauts de cette équipe qui, si elle a prouvé sa capacité à mettre de la vitesse dans son jeu, manque encore de maîtrise dans le money time. Passe encore contre l’Argentine et la Géorgie, mais contre les All Blacks, le XV de France serait bien inspiré de ne pas donner de points à une équipe qui n’en a pas vraiment besoin.