PSG : « Il retrouvera son meilleur niveau », Pochettino croit encore en Sergio Ramos (et en Neymar)

FOOTBALL L'entraîneur argentin s'est exprimé sur les situations du défenseur espagnol et de l'attaquants brésiliens avant la reprise du championnat contre Angers

J.L. avec AFP
— 
Sergio Ramos se fait toujours attendre
Sergio Ramos se fait toujours attendre — J.E.E/SIPA

Il ne pouvait pas dire autre chose mais ça doit sacrément lui piquer la langue. Interrogé sur l’absence récurrente de Sergio Ramos, toujours pas aperçu avec un maillot du PSG depuis juillet, Mauricio Pochettino a tenu à envoyer un message rassurant à la veille du match contre Angers en L1.  « Je n’ai aucun doute qu’il retrouvera son meilleur niveau. C’est sûr qu’un joueur de foot aime toujours jouer. Il souffre de ne pas pouvoir le faire, mais il est fort mentalement. Il a le soutien de l’ensemble du club pour l’aider à passer ce moment. On espère le voir bientôt »

Un compteur toujours bloqué à sept matchs en 2021

Des propos optimistes qui ne trompent plus personne. Alors que le PSG a espéré le faire jouer début septembre, des problèmes persistants au mollet gauche, et une rechute, ont ajourné le retour à la compétition du défenseur espagnol. Avant Angers, il continue de s’entraîner à l’écart, et ce pour « encore dix jours », a communiqué jeudi le club, confirmant l’absence du défenseur pour le « Clasico » à Marseille le 24 octobre.

Les bons signaux envoyés par le joueur début juillet – « J’ai rechargé les batteries, aux niveaux physique et mental. Je me sens très bien » – sont devenus inaudibles face aux doutes qui l’entourent. A 35 ans, l’international aux 22 trophées avec le Real et près de 900 matchs en professionnel depuis ses débuts en 2004 connaît une chute d’activité inédite pour lui : en 2021, il n’a disputé que sept rencontres.

Neymar « va jouer encore beaucoup d’années »

L’entraîneur parisien a également assuré jeudi qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait que Neymar allait « encore jouer beaucoup d’années », après des déclarations de la superstar brésiliennes laissant entendre que le Mondial-2022 allait être son dernier. « « Ney » est quelqu’un de sincère, qui exprime facilement ses émotions. Il vit sous les feux des projecteurs depuis son plus jeune âge, il a une grande force mentale, je ne pense pas qu’il y ait de problèmes.  « Parfois, les choses sont sorties de leur contexte. Je n’ai aucun doute sur le fait que Ney aime le foot, prenne du plaisir et qu’il va encore jouer beaucoup d’années », a-t-il poursuivi.

La star a pris tout le monde de court au Brésil en annonçant que la Coupe du monde 2022 serait probablement sa dernière. « Je ne sais pas si j’aurai le mental pour supporter encore plus de football » après le Mondial, a assuré la superstar de 29 ans à la plateforme de streaming DAZN, dans un entretien diffusé dimanche. La question de la santé mentale « se pose dans le haut niveau. Comme staff, nous avons l’obligation d’y mettre les moyens pour aider nos joueurs. Je n’aime pas parler de ça de manière aussi superficielle, c’est quelque chose de plus profond », a expliqué Pochettino.

« Je respecte beaucoup cela, je suis aussi préoccupé par l’aspect mental de mes joueurs, pas seulement physique. Nous essayons toujours de voir comment aider », a poursuivi l’ancien défenseur central.

Neymar, mobilisé avec le Brésil pour affronter l’Uruguay dans la nuit de jeudi à vendredi dans le cadre des qualifications pour le Mondial-2022, ne sera pas disponible pour la réception d’Angers. Son retour en club est attendu pour le match contre Leipzig, mardi en Ligue des champions.