OGC Nice : Après les incidents face à l'OM, comment le Gym compte-t-il mieux sécuriser l'Allianz Riviera ?

FOOTBALL Après trois matchs à huis clos, le club azuréen retrouve ses supporteurs samedi à domicile avec de nouveaux aménagements

Fabien Binacchi
— 
A chaque match désormais, les quatre premiers rangs de siège seront rétractés
A chaque match désormais, les quatre premiers rangs de siège seront rétractés — OGC Nice médias
  • Après les incidents du match Nice-Marseille, le président de l’OGC Nice a juré que le club était mobilisé pour « pour que ça n’arrive plus jamais ».
  • En plus de filets anti-projectiles, le Gym va condamner les quatre premières rangées de sièges autour du terrain et interdire les bouteilles dans les tribunes.

Une scène chaotique. Et l’image du foot encore ternie. Le président de l'OGC Nice l’a promis haut et fort : le club est mobilisé pour « pour que ça n’arrive plus jamais ». Après le match Nice-Marseille du 22 août, interrompu par un jet de bouteille sur Dimitri Payet et la bagarre générale qui a suivi, des dispositions ont été prises. 20 Minutes fait le point alors que les Aiglons, qui ont purgé leurs trois matchs à huis clos de sanction, vont retrouver le public de l’Allianz Riviera, samedi face à Brest.

Des filets anti-projectiles

Le dossier avait été lancé depuis plusieurs mois et les incidents du 22 août n’ont fait que préciser son urgence. La tribune populaire sud, fermée sur décision préfectorale pour le match contre Brest et celui face à Lyon, le 24 octobre, va être équipée d’un filet anti-projectiles de 15 m de haut et 70 m de large. « Le club est arrivé au terme de son instruction avec avis favorable de la commission de sécurité », indique Nice Eco Stadium, la société d’exploitation de l’Allianz Riviera. Et « les travaux préparatoires », qui comprennent la pose de câbles sur la structure et la construction de points d’ancrage sur le terrain, « sont terminés », précise l’OGC Nice. La tribune Ray, côté nord, sera aussi équipée « rapidement », selon le Gym. La préfecture indique qu’elle lui a également demandé d’installer « à terme » un autre filet devant le module « visiteurs », au niveau de la porte C.

Quatre rangs de sièges en moins

Après les incidents et l’envahissement du terrain par des supporteurs, pour le président Gym Jean-Pierre Rivère, le constat était clair : « la tribune est extrêmement franchissable ». Décision a donc été prise de rétracter désormais, à chaque match, les quatre premiers rangs. La première ligne se trouvant, du coup, à 2,62 m du sol. « C’est 500 à 600 sièges de moins et donc du manque à gagner, mais il a été décidé de ne pas mégoter sur ce sujet de la sécurité », indique-t-on du côté du club.

Plus aucune bouteille en tribune

Aux entrées du stade, il faudra désormais transvaser ses boissons dans des gobelets en carton fournis par le club. « La législation prévoit que seules les bouteilles de 50 cl et moins sont autorisées sans bouchon, rappelle l’OGC Nice. Certains les cachaient sur eux. » Une scène comme celle survenue le 22 août ne pourrait donc plus arriver.