Incidents Nice-OM : Cinq autres personnes interpellées et placées en garde à vue

ENQUETE Ils sont en garde à vue pour « pénétration sur l’aire de compétition troublant son déroulement »

Fabien Binacchi
— 
Des supporters se sont introduits sur la pelouse de Nice pour en découdre avec des joueurs Marseillais.
Des supporters se sont introduits sur la pelouse de Nice pour en découdre avec des joueurs Marseillais. — Valery Hache / AFP

Ils figureraient parmi les supporteurs suspectés d’avoir envahi la pelouse de l’Allianz Riviera le 22 août, mettant un terme très mouvementé au match opposant l’OGC Nice à l’Olympique de Marseille. Cinq hommes âgés de 21 à 30 ans ont été interpellés tôt ce mercredi matin, a confirmé à 20 Minutes le procureur de la République de Nice, confirmant une information de Nice-Matin. Ils ont été placés en garde à vue.

Habitant Nice ou Saint-Laurent-du-Var, selon Xavier Bonhomme, les cinq individus pourraient être poursuivis pour « pénétration sur l’aire de compétition troublant son déroulement ou portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens » et encourir jusqu’à 1 an de prison et 15.000 euros d’amende. Certains supporteurs sont également soupçonnés d’avoir commis des violences.

Un Niçois auteur d’un coup de pied en direction du joueur de Marseille Dimitri Payet lors de ces incidents doit être jugé le 22 septembre. En attendant, il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître dans un stade et obligation de pointer une fois par semaine au commissariat.