Real Madrid : Le bizut Camavinga encore décisif face à l’Inter Milan en Ligue des champions

FOOTBALL L’ancien Rennais, entré en jeu, a servi Rodrygo qui a inscrit l’unique but de la rencontre à San Siro

N.S.
— 
Eduardo Camavinga, Rodrygo et Nacho célèbrent le but du Brésilien, celui de la victoire du Real Madrid à San Siro.
Eduardo Camavinga, Rodrygo et Nacho célèbrent le but du Brésilien, celui de la victoire du Real Madrid à San Siro. — Antonio Calanni / AP / Sipa

Une entrée et un but dimanche pour son premier match de Liga face au Celta Vigo (5-2). Une entrée et une passe décisive mardi pour ses débuts en Ligue des champions sur la pelouse de l'Inter Milan (0-1). Recruté à Rennes lors de la dernière journée du mercato d’été, Eduardo Camavinga trace vite son sillon au Real Madrid.

Le jeune international français de 18 ans a idéalement servi en une touche de balle un autre entrant, le Brésilien Rodrygo, après une merveille de une-deux avec Federico Valverde, pour permettre aux Merengue de s’imposer in extremis (89e) à San Siro.

« Avant de rentrer [à la 80e minute], Ancelotti m’a dit qu’il y avait beaucoup d’espaces, d’être "box to box" comme mon jeu, et qu’il fallait faire la différence, a glissé « Cama » au micro de Canal+. On a eu du mal dans le match, on n’a pas eu beaucoup d’occasions, mais tant qu’il y a 0-0, il y a de l’espoir. Dès qu’on a eu cette opportunité on l’a saisie. »

Enorme Courtois

Les Madrilènes peuvent dire merci à leur gardien belge Thibaut Courtois, décisif notamment face à Lautaro Martinez et, à trois reprises, devant Edin Dzeko. Et donc aussi à Camavinga, auteurs de débuts tonitruants dans la Maison Blanche : « On m’a déjà dit que j’avais une bonne étoile, mais c’est le travail quotidien qui paye ! » Difficile de faire plus cliché, mais il y a forcément du vrai.