GP de Hongrie : « Quel moment ! Quel moment ! Je me sens tellement bien ! » Ocon euphorique après sa victoire

FORMULE 1 Le Français s'est imposé contre toute attente, devenant le 14e tricolore vainqueur dans la discipline

David Blanchard
— 
Mais oui Esteban ! Il est dans la poche celui-là! (Florion Goga/Pool via AP)
Mais oui Esteban ! Il est dans la poche celui-là! (Florion Goga/Pool via AP) — Florion Goga/AP/SIPA

Vainqueur de son premier Grand Prix de Formule 1 ce dimanche en Hongrie, au volant de l’ Alpine, le Français Esteban Ocon avait du mal à trouver ses mots au moment de commenter son incroyable perf. « Quel moment ! Quel moment ! Je me sens tellement bien !, souriait-il au micro de Canal+, euphorique. On a connu des moments difficiles mais on a réussi à surmonter ça avec l’équipe. »

Son équipier, le double champion du monde Fernando Alonso, a joué un grand rôle dans la victoire du Français, contenant longtemps les assauts de Lewis Hamilton et empêchant ainsi le Britannique de remonter plus haut qu’une troisième place. « Que dire ? Fernando [Alonso] a fait un gros travail, la victoire lui revient aussi. Merci à lui !, poursuivait Ocon. C’est un travail d’équipe. Je veux juste dire un grand merci à tous ceux qui ont eu confiance en moi dans les moments difficiles. Vettel m’a mis beaucoup de pression, mais j’ai réussi à tenir. C’est incroyable de travailler avec Alonso, on forme un duo de choc, on pousse l’équipe à apporter des améliorations sur la voiture. J’apprécie beaucoup notre collaboration. Demain matin, j’aurai un beau lundi. »