JO Tokyo 2021: Au judo comme au basket, Emmanuel Macron n’aura pas porté chance aux Bleus

DIPLOMATIE Le chef de l'Etat, en visite au Japon, a assisté à deux compétitions olympiques ce samedi

N.C.
— 
Emmanuel Macron a assisté à la défaite des Bleues face aux Etats-Unis en basket 3x3, le 24 juillet 2021 à Tokyo.
Emmanuel Macron a assisté à la défaite des Bleues face aux Etats-Unis en basket 3x3, le 24 juillet 2021 à Tokyo. — Jeff Roberson/AP/SIPA
  • Emmanuel Macron, en visite officielle au Japon depuis la veille, a assisté ce samedi à deux compétitions des Jeux olympiques de Tokyo. 
  • Présent au judo le matin puis au basket 3x3 l'après-midi, le chef de l'Etat n'a malheureusement pas eu l'occasion d'applaudir une victoire française. 
  • Il n'aura pas le temps de se rattraper dimanche, puisqu'il s'est envolé dès la fin de journée pour la Polynésie.

De notre envoyé spécial à Tokyo,

Les risques du métier. En visite officielle à Tokyo depuis vendredi pour l’ouverture des Jeux olympiques, Emmanuel Macron avait coché deux compétitions dans son agenda ce samedi. Manque de pot, le Président de la République a d’abord assisté à l’élimination de la judokate Shirine Boukli dès le premier tour au Nippon Budokan, où il a commencé sa journée, puis à la lourde défaite de l’équipe de France féminine de basket 3x3 face aux Etats-Unis dans l’après-midi (17-10).

Au judo un peu tôt

Voir en lui le chat noir de la délégation tricolore serait toutefois un peu rude. Car à sa décharge, on ne voit pas bien sur quel autre site le Président aurait pu se rendre pour observer avec fierté la France qui gagne. Coraline Vitalis à l’épée et Boladé Apithy au sabre ont perdu seuls comme des grands dès le premier tour, alors qu’ils arrivaient avec de légitimes ambitions de podium. Pas mieux avec la paire Mahut-Herbert au tennis, le boxeur Samuel Kistohurry ou le double mixte Valladont-Barbelin au tir à l’arc.

Peut-être aurait-il pu au moins applaudir le bon début de parcours de Luka Mkheidze au judo, mais il a dû filer avant l’entrée en lice du poids léger – finalement médaillé de bronze – pour s’entretenir avec le Premier ministre japonais Yoshihide Suga. Au menu des discussions, pandémie, réchauffement climatique et situation géopolitique dans la région Indo-Pacifique. Emmanuel Macron devait ensuite rencontrer quelques grands patrons d’entreprises pour vanter l’attractivité économique de la France.

Peu importent les résultats finalement, la seule présence du chef d’État a ravi les athlètes. « On sait qu’il vient depuis quelques jours. Je trouve ça super qu’il vienne voir notre discipline, qui est en plein essor, appréciait la basketteuse Ana Maria Filip vendredi. J’espère qu’on aura l’occasion de le remercier de vive voix. »

Pas de session de rattrapage dimanche

Cela a été le cas. Emmanuel Macron a pris le temps de féliciter l’équipe pour sa présence aux Jeux, et fait passer un message d’espoir pour la suite. « C’est la première fois que je voyais un match de 3x3, c’est impressionnant physiquement, a déclaré le Président de la République sur RMC. Comme je leur ai dit, c’était le seul match qu’elles avaient le droit de perdre [cette défaite n’est pas préjudiciable pour une place en quarts]. La vraie finale, elles la gagneront. »

Emmanuel Macron n’aura pas le temps de se rattraper dimanche à la natation ou à l’escrime. Il devait s’envoler dès la fin de journée pour la Polynésie, où il effectue son premier déplacement.