OL : « Il aurait préféré gagner mais avec ses joueurs », Rudi Garcia se paie Juninho avant de partir

FOOTBALL Le désormais ex-coach de Lyon en veut au directeur sportif, coupable selon lui de lui avoir mis des bâtons dans les roues

N.C.
— 
Rudi Garcia lors de Lens-Lyon le 3 avril 2021.
Rudi Garcia lors de Lens-Lyon le 3 avril 2021. — LAURENT SANSON/SIPA

Dans son message de remerciement pour annoncer son départ de l’OL, Rudi Garcia n’avait pas cité Juninho, le directeur sportif. Une absence notable et qui n’était pas passée inaperçue. Un peu plus de 24 heures après, le désormais ex-coach lyonnais s’en est expliqué dans une interview accordée à L’Equipe, dans laquelle il n’est pas tendre avec le Brésilien.

A écouter Garcia, la relation entre les deux hommes a commencé à se tendre en novembre. « J’ai découvert que quand les recrues brésiliennes ne jouaient pas, il n’était pas heureux. Il aurait préféré gagner mais avec ses joueurs », explique l’ancien entraîneur de l’OM, faisant référence à Jean Lucas et Bruno Guimaraes, qui a peu à peu disparu de l’équipe cette saison après de très bons débuts l’an dernier.

Juni trop protecteur avec ses recrues brésiliennes ?

« Ça aurait freiné l’éclosion de certains jeunes comme Caqueret en particulier. L’avis de Juni était que Jean Lucas était meilleur. Le problème a dû venir de là au départ. Et les choses se sont vite dégradées », ajoute Garcia, qui assure avoir proposé de démissionner pour laisser la place à Juninho si ce dernier voulait être entraîneur.

Vincent Ponsot, le directeur général du football, a refusé. Mais les choses ne sont pas arrangées et Garcia impute une grande partie des mauvais résultats de l’OL lors de la deuxième partie de saison à la mauvaise ambiance mise à tous les étages par le Brésilien. « Il fait des choses dans mon dos, parle aux joueurs dans mon dos, laisse certains critiquer le coach comme Jean Lucas. Il a manqué d’objectivité et de traitement équitable », ajoute le technicien, pour qui les joueurs sud-américains ont été sur-protégés par rapport aux autres. « Il y a des choses que les joueurs sentent, ils ne sont pas dupes. »

Pour Garcia, Juninho devrait moins s’occuper du terrain s’il veut réussir dans sa fonction. « Je pense qu’il deviendra un très bon directeur sportif mais il lui faudra de l’expérience. Il est encore trop dans le mode joueur, dans la prise de décision impulsive, estime le champion de France avec Lille en 2011. Il n’aimait pas l’attitude de certains joueurs mais ne se rendait pas compte qu’il faisait la même chose. »