NBA : Neuf à la suite pour les Knicks, Antetokounmpo écrit l’Histoire

BASKET Si les cadors de la NBA ont souffert, les Knicks enchaînent

20 Minutes avec AFP

— 

Giannis Antetokounmpo désormais deuxième meilleur marqueur de l'histoire des Milwaukee Bucks.
Giannis Antetokounmpo désormais deuxième meilleur marqueur de l'histoire des Milwaukee Bucks. — Morry Gash / AP / Sipa

Utah, les Lakers et Philadelphie ont tous perdu samedi soir en NBA, tandis que les New York Knicks ont poursuivi leur série en signant une neuvième victoire de rang contre les Raptors (120-103). Pour le leader de la conférence Ouest, la défaite est particulièrement inattendue : le Jazz, certes sans Donovan Mitchell, a craqué face à Minnesota, quatorzième et déjà éliminé de la course aux play-offs (101-96). Du côté d’Utah, dont c’est le quatrième revers à domicile depuis le début de la saison.  Rudy Gobert a pris 17 rebonds et inscrit neuf points.

Moins surprenante, la défaite de Philadelphie contre Milwaukee (132-94) est en revanche beaucoup plus inquiétante pour le deuxième de la conférence Est, qui échoue à rejoindre le leader Brooklyn au classement et enregistre un quatrième revers de suite. La franchise de Pennsylvanie souffre manifestement de l’absence pour raisons médicales de Ben Simmons, depuis quatre matchs désormais.

A la poursuite d’Abdul-Jabbar

Samedi dans le Wisconsin, les Sixers ont aussi dû évoluer sans Joel Embiid, touché à une épaule. Aucun des Sixers, orphelins de leurs deux piliers, n’a réussi à dépasser les quinze points. De quoi laisser toute la lumière à Giannis Antetokounmpo (24 pts, 14 rbds, 7 passes) : le « Greek Freak » est devenu le deuxième joueur le plus prolifique de l’histoire des Bucks avec 12.023 points.

Âgé de 26 ans, le double MVP (meilleur joueur) de la NBA a dépassé samedi Glenn Robinson (12.010 points) et s’est rapproché de Kareem Abdul-Jabbar (14.211). « C’est une magnifique récompense », s’est félicité Antetokounmpo. Mais « c’est un marathon, pas un sprint, je dois continuer à travailler dur », a-t-il ajouté.

La remarque vaut aussi pour les champions en titre : les Lakers ont été corrigés (108-93) par Dallas, une troisième défaite d’affilée qui les place sous la menace de leur bourreau, sixième à l’Ouest avec deux victoires de moins que les Lakers.

Du jamais vu depuis huit ans pour les Knicks

Quatrièmes à l’Est, les Knicks ont confirmé samedi leur forme étincelante en remportant un neuvième match d’affilée, à domicile contre Toronto (120-103). Il s’agit de leur plus belle série de victoires depuis la saison 2012-2013, lors de laquelle ils avaient aligné treize succès.

Au lendemain de la prise de pouvoir de Brooklyn au classement, l’autre franchise de New York a à nouveau pu compter sur Julius Randle (31 pts, 10 rbds), mais également sur le jeune ailier canadien RJ Barrett (25 pts, 12 rbds) et le meneur vétéran Derrick Rose (19 pts, 7 passes).