Canal + : La chaîne censure des extraits d’un docu sur le sexisme dans le journalisme sportif pour protéger Pierre Ménès

TELEVISION Le site Les Jours révèle que des passages du documentaire « Je ne suis pas une salope » ont été coupés à la demande de la chaîne cryptée

W.P.
— 
Pierre Ménès
Pierre Ménès — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Canal + diffusait dimanche un documentaire réalisé par Marie Portolano, Je ne suis pas une salope. Un film sur le sexisme dans le journalisme sportif dont la genèse remonte au 28 août 2016 sur le plateau du Canal Football Club. Ce jour-là, Pierre Ménès​ soulève la jupe de la journaliste et lui attrape les fesses devant le public. Dans son docu, Portolano a voulu mettre Ménès face à ce qu’il lui a fait subir cinq ans auparavant. Mais selon le site Les Jours, ce passage a été censuré par la direction de Canal+, de même que le passage daté de dix ans où Isabelle Moreau est embrassée par surprise par le journaliste sur le même plateau. Et puisque ça ne suffit pas, le débriefing de la scène par la victime au micro de Portolano disparaît lui aussi.

Les Jours raconte en outre que dans son face-à-face avec Marie Portolano, Pierre Ménès dit ne pas se souvenir de la séquence de la jupe soulevée, « puis ne pas comprendre pourquoi elle s’est sentie humiliée », balayant les accusations de sexisme au nom du sacro-saint humour. « Ne plus pouvoir rigoler avec une femme, affirme-t-il, c’est ça, le sexisme ».

« L’essentiel, c’est la parole des femmes »

Ces révélations ont suscité un vif émoi sur les réseaux, auquel la présentatrice a elle-même réagi sur Twitter. « L’essentiel, c’est la parole des femmes qui a été intégralement respectée par Canal+ . S’il vous plaît ne l’oubliez pas. » Marie Portolano va quitter la chaîne cryptée pour rejoindre M6, où elle participera à l’adaptation du talk-show belge le Grand Cactus.