Stade Rennais : Julien Stéphan dénonce « les attaques personnelles » de Ménès et Riolo

FOOTBALL L'entraîneur rennais n'a guère apprécié les propos des deux consultants cette semaine

Jérôme Gicquel

— 

Julien Stéphan a répondu ce fendredi midi aux attaques de Pierre Ménès et Daniel Riolo.
Julien Stéphan a répondu ce fendredi midi aux attaques de Pierre Ménès et Daniel Riolo. — DAMIEN MEYER / AFP
  • Après la déroute du Stade Rennais dimanche face à Saint-Etienne, Pierre Ménès et Daniel Riolo ont violemment critiqué Julien Stéphan.
  • L’entraîneur rennais leur a répondu ce vendredi midi en conférence de presse.
  • Il dénonce « des attaques personnelles qui visent son intégrité et celle du club ».

Encensé la saison dernière, Julien Stéphan en a pris pour son grade cette semaine sur le plateau de certains médias après la déroute de son équipe dimanche face à Saint-Etienne. Le premier à dégainer a été Pierre Ménès lundi. Le consultant de Canal+ a d’abord pointé du doigt le « mauvais » recrutement rennais avec aucune recrue « au niveau » selon lui. « Et pourquoi avoir demandé à Raphinha de partir ? Pourquoi avoir pourri la vie de Niang au point de l’empêcher même d’aller à Saint-Etienne ou à Bordeaux et l’envoyer à 26 ans en Arabie Saoudite ? », s’est interrogé le sniper de la chaîne privée, évoquant « l’énorme responsabilité » de Julien Stéphan dans ces dossiers.

Alors que les Rouge et Noir sont empêtrés dans une mauvaise série depuis leur défaite face à Lille le 24 janvier, Pierre Ménès a tout de même concédé que l’entraîneur rennais n’est pas « responsable de tout ». Mais c’était pour mieux le tacler dans la foulée. « Stéphan a demandé les pleins pouvoirs quand il a obtenu l’éviction de Létang et il les a eus, a assuré le chroniqueur du Canal Football Club. A partir de là, ce qui se passe aujourd’hui c’est de sa faute ».

« Un boulard surdimensionné », selon Daniel Riolo

Dans le sillage de Pierre Ménès, Daniel Riolo en a remis une couche lundi soir sur le plateau de l’After Foot, démontant littéralement l’entraîneur rennais, « le meilleur de France et que l’on ne peut pas critiquer ». « J’ai voulu voir chez lui à un moment quelques qualités qui se sont vite estompées, a indiqué à l’antenne le consultant de RMC. Car sa personnalité a repris le dessus et sa personnalité, c’est celle d’un homme qui se prend pour un autre, qui a un boulard surdimensionné et qui n’est pas le grand tacticien qu’il pense encore être ». Ambiance…

Interrogé sur ces critiques ce vendredi midi en conférence de presse, Julien Stéphan en a profité pour répondre à ces détracteurs. « Quand on critique l’entraîneur, le professionnel, c’est logique, a-t-il assuré. Par contre, quand ce sont des attaques personnelles qui visent mon intégrité et celle du club, là c’est inacceptable. »

Selon lui, ces prises de parole ne sont que « des mensonges » et de « la manipulation » pour « déstabiliser le club ». « Certains veulent peut-être amener beaucoup de négatif dans le club alors qu’on est 5e au classement, a-t-il ajouté. Et si on est 5e, c’est qu’on a peut-être dû faire certaines bonnes choses à un moment donné même si elles sont moins bonnes en ce moment. »