Coupe du monde : Historique ! Pinturault déchire tout et remporte son premier gros globe... Revivez ce moment d'histoire avec nous

SKI ALPIN Le jour de son trentième anniversaire, Alexis Pinturault a remporté le petit globe de géant et, surtout, le gros globe du général

Aymeric Le Gall

— 

Alexis Pinturault vise le gros globe de cristal lors des finales du ski alpin à Lenzerheide, à partir du 18 mars 2021.
Alexis Pinturault vise le gros globe de cristal lors des finales du ski alpin à Lenzerheide, à partir du 18 mars 2021. — Marco Tacca/AP/SIPA

Géant des finales de Lenzerheide (2e manche) 

1. Pinturault 

2. Zubcic

3. Faivre

12h52 : >> Bon, c’est pas l’tout mais ça m’a donné les crocs tout ça. Je vais fermer la boutique, terminez vos verres cul sec. Merci à toutes et à tous d’avoir été avec nous ce midi. Vous pouvez désormais reprendre une activité normale. Zoubi ! 

12h50 : On en oublierait presque de saluer la grosse perf de Mathieu Faivre, qui termine sur le podium (3e) ce samedi après un run du feu de dieu. 

12h48 : 24 après Luc Alphand un Français est sur le toit du monde en ski alpin. Espérons que ce formidable résultat permette de remettre un peu de lumière sur ce sport en manque de soutien dans nos contrées. 

12h45 : Sur le coup de l’émotion j’ai envoyé un push complètement bordélique avec les mots dans le désordre. On dira que c’est le fameux « ton 20 Minutes », ok ? Hein, dites, ok ?

12h42 : Première réac du roi Pintu : « Je me suis mieux senti que ce que je pensais au départ. Ca a été une saison éprouvante, je suis rincé mais j'ai tout donné, je n'ai pas triché. »

12h40 : Quel run de fêlé il nous a offert aujourd'hui, popopo ! In-jou-able. 

12h35 : AAIN¨VFIOBSI£NSQFBOJQ£PV NA£VB PINTURAULT MONSTRUEUX !!!!! Quel run bordel, quel run ! Pintu joue le gros goifre et rafle tout aujourd'hui, la course, le général et le classement du géant. Viens dans mes bras ma caille ! 

12h34: C'EST PARTI POUR ALEXIS, VAS-Y CHAMPION T'ES UN CHAMPION MON CHAMPION !!! 

12h30 : Alert Odermatt en 8e position ! Pour le moment le Suisse prend 32 points mais en théorie, si Pintu fait le job, l'affaire est pliée. 

12h28 : Ahhhh Thibaut Favrot qui se manque un chouïa sur la fin mais réalise quand même un run de feu. Le voilà deuxième au classement provisoire derrière Faivre. La France au sommet de l'Everest, KESKIA ??!!!! 

12h22: OUI MATHIEU !!!! Le Français met 8/10e à tout le monde et prend la première place provisoire. Odermatt est désormais sixième alors qu'il ne reste plus que six skieurs à s'élancer. Allez, on se calme, on respire, tout va bien se passer ! 

12h21: En attendant Pinturault, c'est au tour de Mathieu Faivre de s'élancer. Allez mon gars, fais-nous reculer Odermatt d'une petite place encore ! 

12h20 : Et encore une place de perdue pour Odermatt, qui est désormais 5e. On le rappelle, s'il termine au-delà du top 8 et que Pinturault s'impose, le Français sera officiellement sacré au général.

12h18 : Aïe, aïe, aïe, Odermatt n'y était pas du tout ! Le Suisse ne réalise que le 3e temps provisoire, à 21 centièmes de Kristoffersen...  A l'arrivée le quadruple champion du monde junior en 2018 a peut-être perdu très gros, à la fois au général mais aussi au classement du géant. Ca sent très bon pour Pinturault tout ça !

 

12h16 : Allez c'est parti pour Odermatt ! Tout va peut-être se jouer là. 

12h15 : Je précise avant que vous me clouiez au pilori que je n’ai pas fui la capitale comme en juin 40 à cause du « confinement ». Non, back to Paris dès demain. Promis, je vous ramènerai un bout du variant breton.

12h13 : Brillante idée que j'ai eue de rentrer en famille en Bretagne ce week-end... Je vous live cette deuxième manche depuis une cuvette paumée au beau milieu des champs dans le Finistère. Et du coup ma connexion internet joue avec mes nerfs, la coquine. 

12h10 : L'Italien Giovanni Borsotti (18e, -0"18) signe la première grosse perf' sur cette seconde manche alors que le Canadien Erik Read est le premier à ne pas terminer le parcours. 

12h07 : Vu les premiers départs, on se dit que ça va être très, très compliqué de ne pas faire la moindre erreur sur ce tracé de torturé du bulbe.

12h05 : Pour vous donner une idée, l’Autrichien Feurstein vient de terminer cette deuxième manche en 2'19"28, soit avec dix secondes de plus que son chrono sur la première manche. Autant dire qu’en termes de plaisir pur, nos amis skieurs peuvent se rhabiller. Mais bon, on ne va pas faire la fine bouche, y’a un gros globe au bout pour la France.

12h : On part sur un tracé tournant, très serré, et donc forcément moins rapide mais ô combien technique.

11h57: A noter quer Pintu a frappé un immense coup ce matin en dominant très largement la première manche avec 1"66 d'avance sur un Odermatt repoussé à la 10e place. 

11h55: Allez, plus que 5 minutes avant que Pintu ne s'élance, le jour de son trentième anniversaire, pour la course la plus importante de sa vie. Les données du problème sont simples: pour choper le gros globe, le Français doit soit terminer premier et Odermatt pas mieux que 9e, soit terminer 2e si Odermatt ne fait pas mieux que 16e. 

11h50 : Voici le classement à l'issue de la première manche. 

1. Alexis Pinturault

2. Stefan Brennsteiner (0.81)

3. Filip Zubcic (+1.04).

Deux autres français, Thibaut Favrot (5e, +1.31) et Mathieu Faivre est (8e, +1.53) sont bien placés pour accrocher un podium ce samedi. 

11h45 : Voici de quoi patienter avant le départ de la deuxième manche dans un gros quart d’heure. Notre cher Nicolas Camus national s’est demandé si Pintu allait pouvoir résister au retour d’Odermatt dans la dernière ligne droite.

 

11h40 : La première manche du géant a eu lieu à 9h ce matin et Alexis Pinturault est en tête, avec une avance confortable sur son rival Marco Odermatt (10e, +1.66).

11h30 : Salut les bronzés ! Bienvenue pour ce live possiblement historique pour le ski alpin tricolore. On est dans les startings pour suivre cette deuxième manche des finales de géant, au taquet derrière Alexis Pinturault, qui tout presque du doigt le gros globe ce samedi. 

Ce samedi 20 mars pourrait rentrer dans l’histoire du ski alpin français. Après l’annulation de la descente et du Super-G de Lenzerheide, Alexis Pinturault n’a jamais été aussi proche de remporter le premier gros globe de sa carrière. Deuxième de la Coupe du monde en 2019 et en 2020, le natif de Moûtiers pourrait devenir le quatrième skieur tricolore à décrocher le titre après Jean-Claude Killy (1967 et 1968), Michèle Jacot (1970) et Luc Alphand, le dernier, en 1997. Il compte 31 points d’avance sur son rival suisse Marco Odermatt (la victoire vaut 100 points). Après une première manche survolée samedi matin sur les coups de 9h, Pinturault va s’élancer pour la deuxième manche avec de belles chances de succès.

>> Rendez-vous un peu avant midi pour lancer ce live tous ensemble.