Stade Rennais : « L’équipe a du potentiel mais joue avec le frein à main », estime Bruno Genesio

FOOTBALL L’ancien entraîneur de l’OL s’est engagé jusqu’en juin 2023 avec le club breton

Jérôme Gicquel

— 

Bruno Genesio succède à Julien Stéphan comme entraîneur du Stade Rennais.
Bruno Genesio succède à Julien Stéphan comme entraîneur du Stade Rennais. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Bruno Genesio est le nouvel entraîneur du Stade Rennais et succède à Julien Stéphan.
  • L’ancien coach de l’Olympique lyonnais s’est engagé jusqu’en juin 2023 avec le club breton.
  • Le technicien de 54 ans espère « apporter le déclic psychologique » à un club en pleine crise.

Il n’avait jamais caché ses envies de retrouver la Ligue 1 « mais pas n’importe où ». C’est donc à Rennes que Bruno Genesio a posé ses valises en s’engageant jusqu’en juin 2023 avec le club breton. Après son départ de Chine en fin d’année, le technicien de 54 ans n’avait pas prévu de retourner aussi vite sur un banc. Il avait plutôt « prévu de reprendre une équipe au début de la saison prochaine ». C’est finalement un coup de fil de Florian Maurice, qu’il a côtoyé pendant trois saisons et demi à Lyon, qui l’a fait changer d’avis. Sa rencontre avec l’actionnaire François Pinault et « son discours ambitieux et humain » a également pesé dans la balance.

Bruno Génésio entouré de Florian Maurice, directeur sportif du Stade Rennais, et Jacques Delanoë, président non éxécutif du club.
Bruno Génésio entouré de Florian Maurice, directeur sportif du Stade Rennais, et Jacques Delanoë, président non éxécutif du club. - J. Gicquel / 20 Minutes

Séduit par le projet rennais, « un club qui veut joueur l’Europe et s’installer dans le haut du tableau », Bruno Genesio aura la lourde tâche de succéder à Julien Stéphan, qui a démissionné de son poste à la surprise générale le week-end dernier après une nouvelle défaite face à Nice. L’ancien entraîneur de l’Olympique Lyonnais souhaite d’ailleurs s’inscrire « dans la continuité » de son prédécesseur. « Je ne compte pas tout révolutionner, a-t-il assuré ce vendredi après-midi lors de sa présentation à la presse. Je vais m’appuyer sur ce qui a bien marché jusque-là car il y a un effectif de qualité à Rennes, l’un des meilleurs de Ligue 1, et amener ma patte ».

Il fera ses débuts sur le banc mercredi face à l’OM

Le nouvel entraîneur du Stade Rennais a en tout cas du pain sur la planche et va devoir vite relancer un club plongé dans la crise. « Je veux d’abord apporter un déclic psychologique car cette équipe a du potentiel mais joue parfois un peu avec le frein à main, a-t-il indiqué. Il va donc falloir dégager une attitude et une énergie positive pour vite mettre fin à cette série négative et aller chercher l’objectif qui est de décrocher l’Europe. Et c’est encore largement possible ».

Cela passe par un bon résultat à Marseille mercredi soir où le coach rennais étrennera son nouveau costume. Une rencontre cruciale dans la course à l’Europe où le nouvel entraîneur de l’OM Jorge Sampaioli devrait également faire ses grands débuts.