Losc-OM : Jonathan David porte bien le costume du sauveur lillois

FOOTBALL Grâce à un doublé inscrit en fin de match, l’attaquant lillois a permis au club nordiste de conserver sa place de leader

Francois Launay

— 

Ligue 1 : Le débrief de Losc-OM (2-0) — 20 Minutes
  • Jonathan David a marqué un doublé en fin de match pour offrir sur le fil une victoire au Losc face à l’OM.
  • Arrivé cet été dans le Nord, le Canadien a mis du temps à prendre ses marques.
  • Mais depuis début janvier, le joueur de 21 ans a retrouvé la confiance.

Le costume du sauveur lui colle parfaitement à la peau. Quand il sera temps de dresser les temps forts de la saison lilloise, nul doute que le doublé inscrit par Jonathan David mercredi face à l’OM sera en bonne place. En inscrivant deux buts dans les cinq dernières minutes, l’attaquant lillois a permis à son club de rester leader dans une course au titre très serrée avec le PSG et Lyon.

« C’est mon doublé le plus important de la saison. Mais si je remarque un doublé à la dernière minute au prochain match, je redirai la même chose » sourit l’international canadien dans un style tout en décontraction et nonchalance qui fait sourire Christophe Galtier.

« C’est un garçon qui est très atypique dans son comportement, souvent relâché, très relâché et même quelquefois trop relâché. Il est comme ça, c’est sa personnalité. Il n’a pas de pression, il est atypique mais il est opportuniste. Et en 2021, il marque des buts importants, mais il a été aussi recruté pour ça », rappelle le coach lillois.

Un début de saison raté

Et pour cause, le club nordiste n’a pas hésité à casser sa tirelire pour aller le chercher au club belge de Gand et l’attirer dans le Nord. Un transfert à 30 millions d’euros, record historique du club qui a longtemps fait jaser. En manque de rythme, en surpoids, en manque de confiance, l’international canadien a mis plusieurs mois pour prendre ses marques.

« Il m’a fallu un temps d’adaptation pour découvrir la Ligue 1, apprendre à connaître mes coéquipiers. J’avais un peu perdu la forme car je n’avais pas joué beaucoup à cause du Covid (qui a interrompu le championnat belge en mars). Ce n’était pas facile au début », reconnaît le joueur de 21 ans.

Déjà décisif en fin de match contre Reims

Plus que son premier but inscrit en novembre contre Lorient, le vrai déclic de David au Losc date du 17 janvier 2021. Face à Reims, l’attaquant avait déjà sorti le Losc d’une mauvaise affaire sur le fil en inscrivant le but de la victoire à la dernière minute (2-1).

Depuis, le Canadien ne s’arrête plus. Face à Marseille, il a inscrit ses 8e et 9e buts de la saison. Après son but de la victoire contre Reims, David a remis ça face à l’OM et rapporté l’air de rien quatre points en fin de match à son club. De quoi mériter son statut de sauveur de la patrie lilloise.