OM-OL : Lyon perd des plumes dans la course au titre après un match moyen à revivre en direct (1-1)

FOOTBALL Dernier des favoris à jouer ce week-end, l'OL a la pression face à son meilleur ennemi

J.L.

— 

Paqueta s'est fait sanctionner d'un penalty sur cette main.
Paqueta s'est fait sanctionner d'un penalty sur cette main. — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

FINITO. L'OL prend un point qui ne l'arrange pas plus que ça, après une entame qui laissait penser à une promenade de santé. Mais l'expulsion de Paqueta a un peu faussé la fin de match, alors que le penalty marseillais va faire parler. L'OL reste à 3 points de Lille, passe derrière Paris, et voit Monaco revenir à fond les ballons derrière. Des bises tout le monde, on file au dodo

93e: Une dernière pour l'OM. Duje balance une ogive dans la boîte mais SLimnai couvre ça sans moufter. On va terminer là-dessus je pense

91e: Encore un dégagement lunaire de Lopes qui la joue comme Ngapeth. Que des manchettes dans ma team. Ca tient sans dommage pour le moment, l'OL bien parti pour garder son point

89e: Ca y est c'est le siège sur la surface lyonnaise. Payet mord la ligne et surprnd Diomandé mais THiago dégage le centre en retrait en catastophe. C'est pas trop tôt, même s'il reste pas un temps infini pour marquer...

86e: La tête d'Alvaro assez loin du cadre. L'OM infoutu de mettre vraiment Lyon sous pression à un de plus. Garcia ne s'y trompe pas en lançant SLimani pour voir sur les dix minutes qu'il reste avec le rab

83e: POPOPO le pion refusé à Depay. Il est hors-jeu, pas de soucis, mais Cherki avait trouvé un espace délicieux. Attention à la douche froide pour Alvaro, qui a tardé à faire le pas nécessaire vers l'avant

81e: On sent que Cherki a les jambes pour aller en offrir une à Memphis d'ici la fin du bal. Mais évidemment l'OL ne sort plus beaucoup et se contente de faire bloc dans ses 40 mètres. L'OM pas folichon pour se créer des décalages

78e: Ca s'embrouille entre Payet et Thiago Mendes, un tête contre tête à l'ancienne. Une biscotte chacun et tout le monde est content. On ne voit plus beaucoup de football, l'olimpico qu'on n'aime pas

75e: Ahah ça commence déjà à brancher sur l'arbitrage sur le compte twitter de l'OL. J'attends du grand JMA en zone mixte, pour que l'OM l'emporte au final

73e: Les Lyonnais vont trouver que l'exclusion est sévère, mais si ça peut les rassurer, la semelle peut valoir rouge direct sans souci à la VAR, vu ce qui se passe depuis le début de saison. A l'aller, Payet avait d'ailleurs été exclu pour la même raison

71e: Evidemment ça change la donne pour cette fin de match. Tenir le nul devient une option beaucoup plus affriolante qu'il y a cinq minutes. Guimares remplace Aouar dans la foulée, Garcia ne sort pas d'attaquants

69eLE ROUGE POUR PAQUETA !!!!! La vilaine semelle sur Payet. Pas grand chose à dire là non plus, même si comme en première mi-temps, il fait pas exprès. C'est plus le jaune sur le penalty tout à l'heure qui est discutable. L'OL va finir à dix

67e: Le match est devenu compliqué pour les Lyonnais qui sont un peu mièvres dans l'intennsité ce soir je trouve. On ne voit pas les 20 points d'écart entre les deux équipes dans le niveau d'implication technique

65e: Ah tiens Roudi fait rentrer Cherki plus tôt que d'habitude, et surtout avnt Slimani. Une grose demi-heure pour rentrer dans le coeur des supporters lyonnais

62e: Memphis sur une échelle de un à dix de tête à claque il est à un bon 8 ce soir. Beaucoup de choix trop individualites, comme ce coup-franc lointain balancé en tribune quand toute ta défense est montée

60e: La perte de balle de KTO pas loin d'offrir une énorme opportunité à Milik, mais le Polonais envoie moins du bois avec le droit qu'avec le gauche. L'OL file un mauvais  coton. 

57eKHAOUI MEME PUNITION !!! Sur l'action qui suit le Tunisien se retrouve absolument seul dans la surface (où est Dubois là-dessus ?), mais il allume le petit filet

56eDEPAY JUUUUUUUUSTE A COTE !!!! Il s'était encore retourné entre les lignes, pris par nobody. Mandanda est pas malheureux de la voir passer à côté cette frapasse du gauche

54e: Le bel exter de Payet pour Milik qui est capable d'accélérer en profondeur. Très solide Denayer pour empêcher le duel avec Lopes

52e: Lyon a repris le contrôle mais la défense marseillaise a monté le curseur à la fois dans le déplacement et dans l'impact. Memphis est beaucoup moins livre, et l'OL mois à l'aise du coup.

48e: Cornet reste au sol en se tenant le genou. Je vois pas comment il se fait les ligaments là-dessus quand même, je pense plutôt à un mauvais coup après un duel avec Thauvin. 

46e: Allez c'est reparti au Vel. On va vite voir si les Lyonnais ont été vexés par ce penalty aussi stupide que discutable, parce que si c'est le cas, il ne devrait pas y avoir photo. 

Mi-temps au Vélodrome. L'OL semblait au-dessus mais s'est un peu endormi avant de concéder un penalty un peu casquette, du moins involontaire. Cela récompense une bonne réaction marseillaise, avec les moyens du bord

44e: Bon quand tu regardes au ralenti, Paqueta a tort d'avoir le bras décollé, donc rien de scandaleux, même si franchement, il a pas du tout le temps d'enlever le bras et le ballon touche d'abord son ventre, alors que Gueye l'allume à bout portant. La règle aurait tendance à dire que ça ne se siffle pas mais bon...

 

 

43eMILIK LA MET AU FOND. L'OM ne s'en sort pas mal après avoir été assea largement inférieur, mais l'OL a arrêté de jouer après le but de Toko. 

42ePENALTY POUR l'OM !!!! Juste après un premier check qui n'avait rien donné. A force de concéder des coups de pied arrêté, l'OL s'est mis en danger bêtement. Paqueta contre à bout portant du bras, rien à dire. 

38e: THAUVINNNNN CA DOIT FAIRE BUT CA ????? Kamara avait réussi à trouer le milieu lyonnais et à décaler le champion du monde qui taupe sa frappe. Le grand FloTov aurait mis une chiche en lucarne. 

36eOH LA TEEEETE DE DEPAY !!!!! Le cadeau de Cornet pour le Néerlandais qui fait le geste juste mais ca frôle le poteau de Mandanda qui avait plongé à la desperado. L'OM pas loin du drame

33e: Allez on a enfin un match de foot. Les corners s'accumulent pour l'OM, avec la tour Marcelo qui prend un peu près tout de la tête, pour le meilleur et pour le pire. Attention à l'embourgeoisement

31e: La mauvaise passe de Cornet (pléonasme) donne un coup-franc potable à Payet. Le match s'équilibre tout doucement, avec des Lyonnais qui attendent le bon contre pour tuer le match avant la pause

29e: OH MILIK !!!! Le raté de Dubois devant lui le surprend alors qu'il n'avait qu'à la pousser ou presque. Allez ça va un peu mieux avec Payet qui se propose entre les lignes et Thauvin qui va chercher Cornet sur son aile. 

27e: Après bon restons mesurés j'ai livé l'OL la semaine dernière à Brest, ils peuvent mener 5-1 à la 60e et à la fin ça doit rpesque faire 3-3. Pas une équipe qui sait gérer un score

24e: La protection de balle d'Houssem Aouar mes aïeux. Je lui donne mon fils à garder quand il veut s'il le traite comme le ballon. Très gênant de voir l'OM aussi faible pour le moment

22e: LE BUT DE TOKOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!! Super transition des Lyonnais, avec comme d'hab Depay qui dézone, Paqueta qui centre au bon endroit, Aouar qui laisse passer, et KTO qui conclu parfaitement, ce coup-ci. Logique

20e: Première sortie marseillaise et presque la meilleure occasion du match. Dommage que Milik ait pas senti que le centre de Khaoui allait plonger dans les six mètres. 

18e: Depay envoie un nouveau saltellite dans l'espace. A ce rythme Lyon va gagner la bataille de l'espace plus vite que la Russie et la Nasa réunis. 

15e: La frappe d'Ekambi qui s'envole loin dans les nuages. Le Camerounais est saignant sur ses courses et ses appels, mais toujours défaillant à la finition, son pêché mignon. 

12e: Ce maillot noir des joueurs de Roudi me rappellent la fameuse année où l'OL était venu gagner un match décisif pour la C1 sur cette tête improbable de Depay dans les arrêts de jeu. Une des plus belles clims des dernières années en L1

9e: Le rush de bison de KTO, qui se termine par une frappe sur le crâne de Duje qui n'a rien senti, en bon soldat croate. Mais les Marseillais ne voient pas le ballon. 

6e: Comme d'hab, l'OL attaque très fort ses matchs, en montant à 6 ou 7. Ca leur permet souvent de prendre deux ou trois buts d'avance avant la pause, même si après c'est souvent un peu la panique. 

3e: Début de match plutôt favroable aux Lyonnais, au moins dans les duels. Thauvin reste d'ailleurs au sol après une récupération énergique de Cornelito. 

1eALLEZ MESSIEURS DU SPECTACLE

20h55: Pour ceux qui ont préféré prendre l'air; sachez que si Monaco a poursuivi sa follé série, Lille a été tenu en échec par Strasbourg. Et ça aurait pu être pire sans un grand Mike Maignan. Lyon peut revenir à un point en cas de victoire. 

20h50: Petit papier maison pour patienter. Notre corres à Lyon s'est demandé pourquoi Garcia s'obstinait avec Cornet et De Sciglio à gauche, alors que les deux sont à la rue en 2021

 

20h46: Petite info RMC en passant. Le dirlo débarque demain des States pour "faire connaître ma vision de l'avenir directement auprès des supporters, notamment en ce qui concerne les projets de développement et d'investissement pour les prochaines générations". Et Sampaoli devrait suivre mardi. 

20h42: Pour ce qui est de l'OL, Garcia est revenu à ses choix habituels, avec Toko et Kadewere qui entourent Depay en 4-3-3. Toujours un peu rageant de voir Caqueret et Guimaraes sur le banc, mais tu peux pas mettre 6 milieux non plus

 

20h35: POPOPOPO habemus compos. Honneur aux locaux, pour ce qui est pourrait être le dernier match de Nasser Larguet aux commandes. Le formateur fait une fois de plus confiance à Khaoui, dans un 4-2-3-1 animé par Payet. 

 

20h30Salut les minutos et les minutas, allez on se dépêche de finir le dessert et le digestif pour nous rejoindre, on a un gros match sur le feu

Et le septième jour, on reparla de football à Marseille. Un exploit au vu de l’actualité de l’autre club le plus populaire de France, qui a fait parler de lui tous les jours de la semaine ou presque. Le procès des supporters qui ont pénétré au centre d’entraînement pour se mettre en appétit, mercredi. Puis la déflagration vendredi soir, alors qu’on s’apprêtait à entrer tranquillement dans notre week-end. La démission d’Eyraud, finalement lâché par Mc Court, et l’ascension express de Pablo Longoria, promu président moins d’un an après son arrivée. Ah, et on oubliait l'arrivée de Jorge Sampaoli​, prévue la semaine prochaine. Bref, peu de place pour le terrain, alors que se profile un olimpico importantissime au moins pour l’adversaire, puisque l’OL est encore dans la course au titre malgré ses imperfections. L’OM, lui, est à peine dans la course à l’Europe, mais on fait confiance aux équipiers de Dimitri Payet pour trouver une motivation extra, dimanche soir, et ainsi gâcher la vie de Rudi Garcia et de JMA.

 

» Rendez-vous à partir de 20h30 pour un Olimpico à huis-clos, mais pas sans passion ni enjeu