Kucera dompte Bellevarde

SKI Le Canadien est le nouveau champion du monde de descente...

R.S., avec agence

— 

Le skieur canadien John Kucera lors de la descente des championnats du monde de Val d'Isère, le 7 février 2009.
Le skieur canadien John Kucera lors de la descente des championnats du monde de Val d'Isère, le 7 février 2009. — S.Rellandini/REUTERS

Pour terminer devant les autres, mieux vaut s’élancer parmi les premiers. En ski, cela n’a a priori rien dévident, mais depuis le début de ces championnats du monde, la tendance ne cesse de se confirmer. Après l’or de Didier Cuche et l’argent de «MMA» en Super G, John Kucera a lui aussi fait fructifier son petit dossard (le 2) pour obtenir son premier titre mondial.

Retrouvez la descente homme en live comme sous les flocons, en cliquant ici…

Parti juste derrière l’ouvreur, Hermann Maier, le Canadien de 24 ans, a profité d'une éclaircie sur le haut de la piste et de conditions de neige encore acceptables, avant que la piste ne se transforme en patinoire. Il offre à son pays un premier titre dans la discipline reine des Mondiaux. En 2’7’’01, Kucera, précède les Suisse Didier Cuche, qui rafle du même coup sa deuxième médaille personnelle en trois jours, et Carlo Janka.

«C'est mon premier podium en descente», souligne l'homme de Calgary, vainqueur d'une seule épreuve en Coupe du monde, le super-G de Lake Louise en novembre 2006. «Je ne sais pas si j'ai fait la course parfaite mais j'ai essayé d'attaquer tout le temps et d'être propre». Cette saison, le skieur d'origine tchèque n'avait pas fait mieux en descente qu'une 14e place à Wengen, à la mi-janvier. «Je sentais bien cette montagne qui requiert des qualités physiques et techniques. Ce matin, je me suis levé en espérant le podium».

Théaux, tout proche

Du coup, il prive aussi son dauphin d’un doublé historique. Pour 4 centièmes, le vétéran suisse, Didier Cuche aurait pu balancer une deuxième fois ses skis dans l’aire d’arrivée de Bellevarde, comme il aime le faire à chacun de ses succès. Côté français, il n’a jamais été question de victoire. Mais la 5e place d’Adrien Théaux à moins d’une seconde de Kucera, confirme la belle tenue des Tricolores à domicile. Le podium n’est plus très loin.