Coronavirus : Encore un cas positif au FC Lorient, le match contre Nîmes menacé

FOOTBALL De nouveaux tests auront lieu jeudi matin avant la rencontre prévue dimanche

J.G. avec AFP

— 

Lanterne rouge de Ligue 1, le club de Lorient est frappé de plein fouet par l'épidémie de coronavirus.
Lanterne rouge de Ligue 1, le club de Lorient est frappé de plein fouet par l'épidémie de coronavirus. — Loïc Venance / AFP

C’est l’hécatombe au FC Lorient, lanterne rouge de Ligue 1, qui est touché de plein fouet par l’épidémie de coronavirus. Après la multiplication des cas au sein de son effectif, la rencontre prévue dimanche dernier face à Dijon avait déjà été reportée. Le club breton a annoncé lundi soir qu’un nouveau joueur avait été testé positif, hypothéquant encore plus la tenue du prochain match prévu dimanche à Nîmes.

Depuis le 8 janvier, 13 joueurs professionnels lorientais ont été placés à l’isolement après avoir été testés positifs au Covid-19, de même que deux membres de l’encadrement. Selon le protocole médical de la LFP, le report d’un match peut être envisagé si l’une des deux équipes ne peut présenter au moins 20 joueurs testés négatifs sur cette liste de 30. Or, à moins d’une dérogation, seuls les deux premiers contaminés sont susceptibles de réintégrer le groupe avant dimanche. De nouveaux tests sont prévus jeudi matin.

Le centre de formation fermé pour au moins dix jours

Pour ne rien arranger à sa situation, le FC Lorient a également été contraint de fermer son centre de formation pour au moins dix jours après la découverte de quatre cas de Covid-19 parmi les jeunes et l’encadrement, comme avaient dû le faire cet automne Brest, Le Havre, Marseille ou encore Nice.