Ski alpin : Alexis Pinturault intouchable sur sa course fétiche, le Français largement en tête de la Coupe du monde

GEANT Le Français, leader du classement général, a encore frappé sur la piste mythique d’Adelboden en s’offrant une troisième victoire de suite en géant

J.L. avec AFP

— 

Alexis Pinturault a remporté son deuxième Géant en deux jours en Suisse.
Alexis Pinturault a remporté son deuxième Géant en deux jours en Suisse. — Fabrice COFFRINI / AFP

Vainqueur du premier géant d’Adelboden vendredi, le Français Alexis Pinturault a récidivé avec la manière ce samedi lors du deuxième géant disputé ce week-end dans la station suisse, décrochant la 33e victoire de sa carrière en Coupe du monde.

Plus d’une seconde d’avance à la fin de la 2e manche !

Ayant franchi la ligne d’arrivée avec une énorme marge sur le Croate Filip Zubcic (à une seconde 26), déjà son dauphin vendredi, et le Suisse Loïc Meillard (à une seconde 65), Pinturault augmente ainsi son avance en tête du classement général de la Coupe du monde de ski alpin avec 115 points de plus que le tenant du titre norvégien Aleksander Aamodt Kilde, cinquième samedi à 1 seconde 69.

Le Suisse Marco Odermatt, quatrième à 1 seconde 67 de Pinturault après sa troisième place de la veille, occupe toujours la troisième place du classement général pour le gros globe de cristal mais pointe désormais à 174 points du Français, qui a remporté son troisième géant dans la station d’Adelboden.

33e victoire de sa carrière pour Pinturault

Pinturault a également gagné son troisième géant d’affilée en Coupe du monde, le 17e dans cette discipline. La première manche a été interrompue une demi-heure en raison de la lourde chute de l'Américain Tommy Ford dans la dernière partie du tracé.

Le skieur de 31 ans a percuté une porte dans le mur d’arrivée, très pentu, et a chuté sur la tête avant de terminer sa course quelques dizaines de mètres plus bas dans les bâches de sécurité. Ford a dû être évacué en hélicoptère après une vingtaine de minutes de soins. Selon les médias suisses, il avait repris conscience au moment de son évacuation.