OM-Olympiakos : Les Marseillais sauvent l'honneur grâce à la Var et à Payet

LIGUE DES CHAMPIONS L’Olympique de Marseille a signé sa première victoire en C1 en s’imposant 2-1 contre l’Olympiakos

Adrien Max

— 

Dimitri Payet, double buteur en Ligue des champions ce mardi soir
Dimitri Payet, double buteur en Ligue des champions ce mardi soir — Daniel Cole/AP/SIPA
  • L’Olympique de Marseille a battu l’Olympiakos (2-1), mardi soir pour la cinquième journée de Ligue des champions.
  • Les Marseillais ont marqué leurs deux buts sur penalty et peuvent remercier la Var.
  • La qualification pour la Ligue Europa reste très compliquée à cause de la différence de but particulière.

Au stade Vélodrome,

L'Olympique de Marseille, s’est enfin imposé en  Ligue des champions, contre l’ Olympiakos (2-1) et signe son premier succès de la compétition. Un succès qui ne permet toutefois pas aux Marseillais d’être maître de leur destin pour une qualification en Ligue Europa.

L’OM enfin au niveau de la C1

Marseille a pour la première fois de la compétition réussi à hausser son niveau de jeu. Les Phocéens sont bien rentrés dans leur match, avec plusieurs occasions sans qu’elles soient pour autant dangereuses. Il ne faut non plus trop en demander. Ils ont dominé leur adversaire, avec un Dimitri Payet enfin actif et remuant, avant d’être punis, contre le cours du jeu, sur une magnifique frappe de Camara (33e). Il a surtout fallu attendre la deuxième mi-temps pour vraiment voir l’OM dangereux, même s’ils nous ont fait peur dans une fin de match très chaude.

Merci la Var

Dominé au score contre le cours du jeu, l’OM est revenu au score et a pris l’avantage, grâce à la Var. Sur la première vraie belle combinaison de l’OM en attaque, par l’intermédiaire de Thauvin qui est venu s’appuyer sur Rongier, puis Germain. Flotov a ensuite été fauché à l’entrée de la surface : penalty pour Marseille. Un penalty magnifiquement transformé par Dimitri Payet en pleine lucarne (54e). Ce dernier a remis ça une quinzaine de minutes plus tard, après un nouveau penalty très généreux. Sur une frappe de Rongier, le ballon a touché la main d’un défenseur grec qui se protégeait le visage. Manque de bol son pied était sur la ligne de la surface : penalty accordé grâce à la Var.

La qualif en C3 reste compliquée

Malgré cette victoire, rien n’est fait pour l’OM pour une qualification en C3. Il a manqué ce troisième but qui lui aurait permis de passer devant l'Olympiakos au goal average particulier. Il faudra donc faire mieux que les Grecs lors de la dernière journée pour passer. Pas une mince affaire, sachant que les Marseillais se déplaceront sur la pelouse de Manchester City, pendant que son adversaire du soir recevra Porto.