Coronavirus : Le départ du Vendée Globe se fera dans un huis clos total

VOILE La préfecture de Vendée a pris un arrêté pour mettre en place un huis clos total le jour du départ en raison des conditions sanitaires

David Phelippeau

— 

Le départ du Vendée Globe en 2016.
Le départ du Vendée Globe en 2016. — Maxime Le Pihif/SIPA

Pour un événement planétaire, cela va sonner bien creux dimanche aux Sables d’Olonne. Après la fermeture totale du village décidée il y a une semaine, un nouveau couperet est tombé mercredi soir pour les organisateurs du Vendée Globe, une course qui avait rassemblé 450.000 spectateurs il y a quatre ans. On savait que le départ se ferait sans public, mais cette fois-ci, la préfecture de Vendée a pris un arrêté qui impose « un huis clos total dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

Il interdit les accès aux quais, aux remblais et à la plage, de 7 heures à 11 heures. « A l’exception des services de sécurité et de secours, des agents du service public dans l’exercice de leurs fonctions et des journalistes accrédités par l’organisation du Vendée Globe », aucune personne ne sera autorisée à se balader sur la plage, le remblai ou les quais du chenal. Pas question pour les riverains de faire un jogging matinal, de promener son toutou etc.

De nombreux contrôles en perspective

De nombreuses forces de l’ordre seront présentes pour faire respecter cette interdiction. « Un dispositif d’interdiction d’accès et de contrôle sera mis en œuvre pour assurer le respect de cette mesure à huis clos », explique le préfet. Seuls seront autorisés les riverains des axes concernés, avec justificatifs de domicile et attestation dérogatoire.

Les chanceux qui sont propriétaires de balcons, que ce soit à La Chaume ou aux Sables d’Olonne, pourront profiter du départ de cette 9e édition. Là, encore, il ne sera pas question d’inviter des amis pour profiter du spectacle…