Stade Rennais : Damien Da Silva et Nayef Aguerd, deux défenseurs centraux goleadors

FOOTBALL Les défenseurs centraux Damien Da Silva et Nayef Aguerd ont encore marqué samedi lors du succès de Rennes face à Brest (2-1)

Jérôme Gicquel

— 

Buteur de la tête samedi face à Brest, le capitaine Damien Da Silva en est déjà à trois buts depuis le début de la saison.
Buteur de la tête samedi face à Brest, le capitaine Damien Da Silva en est déjà à trois buts depuis le début de la saison. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

La meilleure défense, c’est l’attaque. Ce proverbe résume parfaitement la victoire du Stade Rennais samedi lors du derby face à Brest (2-1). Bien mal embarqués après l’ouverture du score d’Honorat à l’heure de jeu, les hommes de Julien Stéphan ont réussi à relever la tête et à mettre fin à une série de cinq matchs sans victoire. Un succès acquis grâce à ces deux nouveaux goleadors, à savoir Damien Da Silva et Nayef Aguerd.

Pas forcément flamboyants en défense depuis le début de la saison, les deux centraux se révèlent en revanche de redoutables armes offensives pour les Bretons. Buteurs tous deux de la tête samedi, les deux défenseurs en sont désormais à trois pions chacun et ont inscrit le tiers des buts du Stade Rennais depuis le début de la saison.

Ils rejoignent ainsi Sehrou Guirassy en tête du classement des meilleurs buteurs du club, devançant Adrien Hunou (deux buts) ou Martin Terrier (un but). « C’est une force qu’on avait eue dans notre bonne période », a souligné le coach Julien Stéphan à l’issue de la rencontre, saluant son capitaine Damien Da Silva « qui prend de plus en plus confiance dans ce registre-là ».

Une semaine de dingue avec Chelsea puis Paris

En s’offrant le derby breton, les Rennais se sont en tout cas un peu rassurés avant d’attaquer une semaine de dingue avec un déplacement à Chelsea mercredi en Ligue des Champions avant d’aller défier le PSG samedi au Parc des Princes. « Ce match était important, c’était un premier mini-tournant, a estimé Julien Stéphan. C’était l’objectif, avec une grande force de caractère de la part du groupe. Etre mené, ce n’est pas simple, il y a eu tout de suite la réaction nécessaire ».

Il en faudra d’ailleurs du caractère mercredi soir pour ramener quelque chose de Stamford Bridge mais pas seulement. « Ils sont archi-favoris de ce groupe avec Séville. Ces équipes-là, en C1, on sait qu’elles ne laissent rien du tout à leurs adversaires, donc il va falloir réussir une énorme performance », assure Julien Stéphan, conscient de la montagne qui attend ses joueurs.