Stade Rennais-Monaco : Pourquoi Nayef Aguerd a déjà tout de la bonne pioche

FOOTBALL Arrivé cet été de Dijon, le jeune défenseur marocain sera de nouveau titulaire ce samedi soir face à Monaco

Jérôme Gicquel

— 

Le jeune défenseur rennais Nayef Aguerd devrait enchaîner une quatrième titularisation samedi soir face à Monaco.
Le jeune défenseur rennais Nayef Aguerd devrait enchaîner une quatrième titularisation samedi soir face à Monaco. — DAMIEN MEYER / AFP
  • Malgré un certain scepticisme à son arrivée, le jeune défenseur marocain Nayef Aguerd réalise un très bon début de saison sous ses nouvelles couleurs rennaises.
  • Associé à Damien Da Silva en défense centrale, il sera de nouveau titulaire ce samedi soir face à Monaco.
  • Le staff rennais et ses anciens partenaires louent ses qualités physiques et techniques mais aussi humaines.

A peine arrivé et déjà adopté. Débarqué cet été en provenance de Dijon, Nayef Aguerd fait déjà l’unanimité dans le vestiaire et chez les supporters rennais. Titulaire depuis le début de la saison en défense centrale, le jeune défenseur marocain de 24 ans a livré à chaque fois une prestation solide et sérieuse, se permettant même d’être décisif dimanche face à Nîmes.

Son arrivée pour cinq millions d’euros n’a pourtant pas déchaîné les passions dans la capitale bretonne où d’autres noms plus clinquants, comme Salisu ou Kouassi, étaient annoncés. « Bof », s’est même permis de lâcher un célèbre consultant sur les réseaux sociaux.

En trois rencontres, le natif de Kénitra a donc fait taire les mauvaises langues. Ce qui n’étonne pas vraiment son ancien partenaire Florent Balmont. « C’est un très bon joueur avec encore une grosse marge de progression, indique l’ancien milieu dijonnais qui officie désormais comme consultant sur la chaîne Téléfoot. Il est très à l’aise techniquement avec des sorties de balle toujours très propres. Et même s’il n’a pas le gabarit le plus impressionnant, il est très costaud physiquement et aime aller au duel ».

Un joueur physique, technique et cérébral

Autant de qualités que le staff rennais avait déjà identifiées lorsque le joueur était encore en Bourgogne. « Très rapidement, j’avais décelé des choses intéressantes chez lui, sur le plan tactique, technique et physique », avait indiqué Florian Maurice, directeur technique du club breton, au moment de sa présentation. Convaincant sur le terrain, Nayef Aguerd l’est aussi en dehors à en croire son coach. « C’est quelqu’un de cérébral, qui réfléchit beaucoup et qui est à l’écoute, constamment dans l’échange et dans le partage », souligne Julien Stéphan.

Un portrait flatteur que dresse également Florent Balmont. « C’est quelqu’un de très simple, plein d’humilité et qui montre une grosse envie de progresser », indique l’ancien « pitbull » de la Ligue 1. L’intéressé le reconnaît d’ailleurs lui-même. Sa signature à Rennes fait partie « du plan de carrière » qu’il s’était tracé lorsqu’il était encore minot à l’académie Mohamed VI. ​

La sélection marocaine lui tend les bras

Au Maroc justement, ses performances commencent à trouver une certaine résonance. « Très jeune, il a été perçu comme un grand espoir du football marocain », raconte Yasser Benchrif, responsable du site Almarssadpro, qui s’intéresse aux joueurs du Royaume évoluant à l’étranger.

Barré pendant plusieurs années en sélection par la charnière Benatia-Saïss, Nayef Aguerd ne compte pour l’heure que deux sélections avec les Lions de l’Atlas. Mais son heure est pour bientôt selon Yasser Benchrif. « Avec le niveau qu’il montre actuellement et la retraite de Benatia, il a toutes ses chances pour devenir titulaire », estime-t-il. Pour retrouver la sélection, Nayef Aguerd sait d’ailleurs ce qui lui reste à faire. « Si je suis bon en club, que l’équipe gagne et que l’on reste dans le haut du classement, c’est sûr que je serai appelé », annonce-t-il.