FC Séville - Stade Rennais : Un Alfred Gomis étincelant n'aura pas suffi

FOOTBALL Le portier rennais a multiplié les parades face aux assauts sévillans

Camille Allain

— 

Lucas Ocampos n'a pas marqué mercredi soir face au Stade Rennais d'Alfred Gomis, impressionnant dans les buts.
Lucas Ocampos n'a pas marqué mercredi soir face au Stade Rennais d'Alfred Gomis, impressionnant dans les buts. — Angel Fernandez/SIPA
  • Le gardien sénégalais du Stade Rennais Alfred Gomis a livré un très gros match mercredi face à Séville.
  • Arrivé blessé en fin de mercato, il a vu sa préparation tronquée.
  • Alfred Gomis retrouvera mercredi son compatriote Edouard Mendy, qu’il a remplacé après son départ à Chelsea.

On l’avait laissé sur une performance terne face à Angers. Mercredi, Alfred Gomis a réalisé un match plein face aux Espagnols du FC Séville pour sa seconde sortie en Ligue des champions. S’il n’a pas pu éviter la défaite des siens, battus 1-0 après avoir été outrageusement dominés, le portier rennais a montré qu’il était bien le gardien numéro 1 du troisième du dernier championnat de Ligue 1.

Arrivé blessé à la fin d’un mercato interminable, Alfred Gomis n’a pas vraiment eu le temps de se rassurer depuis qu’il a rejoint le Stade Rennais. Sa prestation face à Angers vendredi soir avait même soulevé quelques interrogations dans les rangs des supporters rennais. Doté d’une solide expérience en Italie, l’ancien portier dijonnais n’a pourtant pas semblé impressionné par les assauts incessants des Sévillans mercredi soir. Mitraillé dès le début du match, le portier sénégalais a répondu présent en gardant miraculeusement sa cage inviolée à la mi-temps. « Ils ont eu beaucoup plus d’occasions que nous, Alfred nous a maintenus longtemps dans le match », reconnaît le milieu de terrain Clément Grenier, propulsé titulaire en l’absence d’Eduardo Camavinga et de Steven Nzonzi.

Si elle a perdu Daniele Rugani et Benjamin Bourigeaud sur blessure mardi, l’équipe de Julien Stéphan a pu découvrir l’étendue des talents de son nouveau gardien, transféré à la hâte pour 15 millions d’euros après le départ d’Edouard Mendy à Chelsea. « Ma prestation individuelle n’est pas importante. Surtout avec cette défaite. J’ai tenté de nous garder dans le match jusqu’au bout, parce que tout peut arriver en C1 », a répondu le gardien au micro de Téléfoot.

« Alfred était notre priorité », avait fait savoir le directeur sportif rennais Florian Maurice. Après avoir vu 21 des 22 tirs sévillans fuir le cadre, on comprend mieux pourquoi. Si son style est moins fin que celui de son prédécesseur, le Sénégalais a fait preuve d’un grand courage mercredi, notamment quand il est sorti poings en avant devant le puissant Diego Carlos. Le Rennais devra en revanche améliorer son jeu au pied, pas toujours fiable mercredi, notamment quand il a fallu allonger. « On est en phase d’apprentissage. On va apprendre énormément de cette rencontre », prévient Julien Stéphan.

« On va se battre jusqu’au bout »

Dernier de sa poule avec un point, le Stade Rennais se déplacera mercredi sur la pelouse du Chelsea d’Edouard Mendy, qui a gardé son but propre ce mercredi lors de la large victoire 4-0 à Krasnodar. On savoure déjà de voir le match à distance entre les deux portiers de la sélection sénégalaise. « On va se battre jusqu’au bout. Il reste encore quatre matchs, on verra à la fin », prévient Clément Grenier. Il reste au moins quatre matchs aux Bretons pour profiter de cette compétition.