RC Strasbourg : Après deux saisons mitigées, Aholou est-il un bon renfort pour le Racing ?

FOOTBALL « Je me suis fait opérer et aujourd'hui, je me sens bien physiquement », assure le joueur

Thibaut Gagnepain

— 

« Je n'ai pas trop réfléchi pour revenir à Strasbourg. C’est un club que je porte dans mon coeur donc quand l’opportunité s’est présentée je n’ai pas hésité », assure Jean-Eudes Aholou.
« Je n'ai pas trop réfléchi pour revenir à Strasbourg. C’est un club que je porte dans mon coeur donc quand l’opportunité s’est présentée je n’ai pas hésité », assure Jean-Eudes Aholou. — T. Gagnepain / 20 Minutes
  • Le Racing tient depuis mardi son renfort tant attendu : Jean-Eudes Aholou est de retour en Alsace pour aider son ancien club au milieu de terrain.
  • Le joueur prêté par l’AS Monaco est-il vraiment une bonne pioche ? Des questions se posent après ces deux dernières saisons mitigées, marquées par des blessures et des performances ternes.
  • « Je ne suis pas inquiet : c’est quelqu’un de calme, serein et toujours à 100 % sur le terrain », le défend son ancien partenaire Jérémy Grimm.

A peine arrivé et déjà le dernier à quitter l’entraînement. Jean-Eudes Aholou s’est offert quelques tours de terrain cadeau mercredi en fin de séance. Une façon de montrer à son entraîneur qu’il est déjà prêt à jouer dimanche (15 h) contre Lille ?

Thierry Laurey aura le choix. Mais le milieu défensif, prêté depuis mardi par l'AS Monaco, devrait bien être qualifié pour retrouver la Meinau. Un peu plus de deux ans après son départ en Principauté et un transfert record à l’époque pour le Racing, 14 millions d’euros.

L’international ivoirien était alors en pleine bourre, au sortir d’une saison pleine (42 matchs, 5 buts). Sa dynamique s’est essoufflée depuis. La faute à des performances en deçà mais aussi des pépins physiques. « Je me suis blessé à l’orteil à la fin de ma première saison à Monaco et à Saint-Etienne l’année suivante, une pubalgie m’a encore éloigné des terrains », récapitule le joueur avant vite de rassurer sur sa condition actuelle : « Je me suis fait opérer et aujourd’hui, je me sens bien. J’ai hâte d’enchaîner les matchs. »

« Il va apporter sa puissance, sa taille »

Il a en très peu l’occasion avec l’ASM depuis la reprise. Après avoir suivi la préparation d’avant-saison sous les ordres de Nico Kovac, Jean-Eudes Aholou n’était entré en jeu qu’à Metz, lors de la première journée de Ligue 1. De quoi se poser des questions sur son rythme actuel. « Quand on avait pris Jonas Martin au Betis Séville à l’époque (2017), il arrivait aussi d’un grand club où il manquait de temps de jeu. Il ne faut pas s’inquiéter de ça », balaie Loïc Désiré.

Le responsable du recrutement au RC Strasbourg en est convaincu, l’ancien Orléanais « va apporter sa puissance, sa taille. Il a un pied gauche aussi, c’est un avantage ». Autre argument en faveur de la nouvelle recrue : sa connaissance du contexte. « Il a déjà ses repères au club, il connaît le stade, le coach, certains joueurs. Il n’aura pas besoin de temps d’adaptation », plaide son ancien coéquipier et toujours ami, Jérémy Grimm.

« T’as pas le droit de te foirer maintenant ! »

Les deux ont un numéro de maillot en commun : le 6, qu’Aholou, vient de récupérer. « J’ai demandé la permission à Jérem' », rigole-t-il. L’intéressé, à la recherche d'un club actuellement, confirme. « Il m’a envoyé un message et je lui ai "fais attention, t’as la pression, t’as pas le droit de te foirer maintenant !". Je ne suis pas inquiet : c’est quelqu’un de calme, serein et toujours à 100 % sur le terrain. Il connaît son rôle, j’ai hâte de le voir à l’œuvre à la Meinau. C’est un très bon renfort pour le Racing. »

Le Racing cherche encore un « attaquant polyvalent »

Le club strasbourgeois pourrait encore recruter d’ici la fin du mercato, le 5 octobre. Le responsable du recrutement, Loïc Désiré, l’a confié mercredi : « On cherche peut-être un attaquant, polyvalent si possible. Le fait que Lebo (Mothiba) soit blessé (genou) fait qu’on est un peu ric-rac à ce poste-là. Si on a une bonne opportunité… »

Dans le sens des départs, Loïc Désiré n’a rien confirmé concernant Mohamed Simakan, qui suscite bien des convoitises. « C’est véridique : il n’y a rien de concret, rien du tout », a-t-il assuré à propos du prometteur défenseur.