Supercoupe d'Allemagne : Buteur contre Dortmund, Tolisso aide le Bayern à remporter son 5e trophée en 2020

FOOTBALL Coco Tolisso a ouvert le score lors de la Supercoupe d'Allemagne contre le Borussia Dortmund

William Pereira

— 

Tolisso a inscrit un but contre le Borussia
Tolisso a inscrit un but contre le Borussia — Sven Hoppe/AP/SIPA

Et à la fin, c’est toujours le Bayern Munich qui gagne. Les Bavarois ont remporté leur 5e trophée en 2020 en battant mercredi le Borussia Dortmund 3-2 lors de la Supercoupe d’Allemagne. La saison reprend sur de bonnes bases pour les hommes d’Hansi Flick.

Joshua Kimmich, le guerrier, a marqué le but victorieux à la 82e minute. Les Bavarois s’étaient auparavant laissé remonter, par Julian Brandt (39e) et Erling Haaland (55e), après avoir pris l’avantage rapidement en début de match par Corentin Tolisso (19e) et Thomas Müller (32e).

Le « Rekordmeister », qui avait dû disputer une prolongation jeudi dernier pour venir à bout de Séville (2-1) en Supercoupe d’Europe, a de nouveau montré des signes de fatigue, après sa défaite dimanche en championnat 4-1 à Hoffenheim. Mais, dans l’ambiance un peu déprimante de l’Allianz Arena à huis clos, pour cause de résurgence de la pandémie à Munich, le Bayern s’est imposé à force de volonté, dans un match qui aurait pu basculer en faveur du Borussia.

Kimmich en sauveur chanceux

« On savait qu’on jouait contre une équipe très forte et que tout pouvait arriver », a commenté Neuer après le match, « nous avons pris deux buts mais aujourd’hui c’est de notre faute, nous avons remis Dortmund dans le match ».

Un coup de billard a décidé de la victoire. Sur un contre, Kimmich a été arrêté dans la surface à la fois par le gardien Marwin Hitz, qui remplaçait Roman Bürki souffrant, et par l’arrière central Manuel Akanji. Le jeune international allemand, déjà au sol à plat ventre, a alors bénéficié d’un contre favorable improbable, et a marqué quasiment sans le vouloir du bout du pied gauche (3-2, 82e).