Stade Rennais : « Pas d’accord » pour Edouard Mendy avec Chelsea mais ça brûle

MERCATO Le gardien sénégalais est la cible du club londonien et serait chaud pour partir

Camille Allain

— 

Le gardien du Stade Rennais Edouard Mendy ici en février 2020 avec son fils.
Le gardien du Stade Rennais Edouard Mendy ici en février 2020 avec son fils. — J. F. Monier / AFP

Il n’a vécu qu’une saison amputée de son épilogue sous la tunique rouge et noire. Mais le gardien Edouard Mendy pourrait bien partir aussi vite qu’il est arrivé. Courtisé par Chelsea, le rempart sénégalais est la priorité du club anglais, qui disputera lui aussi la Ligue des Champions. Interrogé au sujet de son gardien, le président du Stade Rennais Nicolas Holveck a fait savoir « qu’à cet instant, Edouard Mendy est un joueur du Stade Rennais ». « Il y a des discussions qui ont été initiées mais il n’y a pas d’accord avec Chelsea pour l’instant, loin de là », a fait savoir le nouveau président du club breton.

Autant être clair, il est assez peu probable de voir l’immense silhouette de 1,97 m dans les cages rennaises cette saison. « On connaît ses envies, il nous en a fait part », a reconnu son président. Agé de 28 ans, le Sénégalais n’a plus de temps à perdre s’il veut découvrir d’autres championnats que la Ligue 1. Et on voit mal Rennes s’opposer à son départ tant l’homme a construit une relation de confiance avec son entraîneur Julien Stéphan. Transféré de Reims il y a un an, Edouard Mendy permettrait en plus au club de François Pinault de faire une belle opération comptable. Acheté quatre millions, il ferait actuellement l’objet de négociations à 20, voire 25 millions d’euros.

« On est à la recherche d’un défenseur central »

Discret en dehors des terrains, le portier sénégalais s’est rapidement imposé comme l’un des leaders du vestiaire breton. Le vendre à un moins et demi du début de la phase de poule de Ligue des champions comporte un risque, que le président Holveck est prêt à prendre « s’il est remplacé avant » son départ. Depuis quelques jours, les noms d’Alphonse Areola, barré au PSG, ou même de l’ancien Rennais Benoît Costil, sont évoqués. Ouest-France parle de son côté de la piste menant à Rui Silva, portier du club espagnol de Grenade.

Quant à la rumeur Diego Godin, elle n’a été ni confirmée, ni infirmée par les dirigeants rennais. « On est à la recherche d’un défenseur central. Mais on ne veut pas aller trop vite. On donnera des informations quand on aura concrétisé avec les joueurs que l’on recherche », a fait savoir Nicolas Holveck. L’ancien roc de l’Atlético Madrid sort d’une saison délicate avec l’Inter Milan, où il dispose d'un salaire XXXL.