Aviron: Démission de Jean-Jacques Mulot, président de la Fédération française

DESACCORD En poste depuis 2003, il s’opposait à son comité directeur sur la date de la prochaine élection fédérale

20 Minutes avec AFP

— 

Des bateaux pour pratiquer l'aviron.
Des bateaux pour pratiquer l'aviron. — Maureen McLean/REX/SIPA

En désaccord avec son comité directeur sur la date de la prochaine élection fédérale, Jean-Jacques Mulot quitte le navire. Le président de la Fédération française d’aviron (FFA), âgé de 71 ans, va démissionner du poste qu’il occupait depuis 2003, a annoncé l’instance mercredi.

Des élections prévues pour décembre

En novembre 2019, la date de l’élection à la présidence de la Fédération avait été fixée au 5 décembre 2020. Avec la crise sanitaire, Jean-Jacques Mulot, qui a confirmé qu’il ne briguait pas un nouveau mandat, souhaitait reporter le scrutin de quelques mois. Son but était que la fédération puisse se consacrer « pleinement pendant quelques mois à la gestion de la reprise de l’ensemble des activités dans les meilleures conditions possible », a expliqué la FFA.

Le comité directeur a cependant rejeté cette proposition le 3 août. En conséquence, « Jean-Jacques Mulot a considéré ne plus avoir la confiance du comité directeur pour accompagner la fédération dans cette période ». Selon les statuts de la fédération, un membre du bureau doit être élu par le comité directeur pour exercer provisoirement les fonctions de président, jusqu’à la prochaine réunion de l’assemblée générale.