Coronavirus: Elle voulait «juste garder la forme»... Une rameuse australienne bat un record du monde sur sa machine

AVIRON Georgina Rowe s'entraînait tranquillement chez elle, et puis elle s'est rendue compte qu'elle était dans les temps du record

N.C. avec AFP

— 

Un championnat d'aviron en salle, en 2017 à Toronto (photo d'illustration).
Un championnat d'aviron en salle, en 2017 à Toronto (photo d'illustration). — Geoff Robins / AFP

Georgina Rowe s’entraînait à l'aviron sur sa machine, confinée à Sydney à cause du coronavirus et frustrée d’attendre un an de plus pour les Jeux olympiques… tant et si bien qu’elle a battu un record du monde en salle.

L’Australienne de 27 ans, membre de l’équipe nationale de huit féminin et également pratiquante de l’aviron indoor (en salle), a terminé son parcours virtuel de 21,097 kilomètres sur un rameur Concept2 en 1 heure, 19 minutes et 28,4 secondes… pulvérisant le record du semi-marathon de plus de 40 secondes !

Championne olympique en 2012

Le record était jusque-là détenu par l’Américaine Esther Lofgren, membre de l’équipe championne olympique du huit en 2012 à Londres. « C’est un défi psychologique, parce que vous êtes seule, vous n’avez pas votre équipe avec vous », a affirmé Lucy Benjamin, porte-parole de la fédération australienne d’aviron. « Record du monde ou pas, je voulais juste faire ma distance pour garder la forme », a déclaré Georgie Rowe à la chaîne ABC.

Lorsqu’elle a réalisé qu’elle était dans les temps du record, elle a été prise d’un doute sur la distance exacte à parcourir : 21,097 ou 21,0975 kilomètres ? Dans le doute, elle a poussé jusqu’à 21,098. Elle a bien fait.