Coronavirus : Le président de l'UFC va privatiser une île pour organiser des combats

MMA Idée de génie du jour, bonjour

W.P.

— 

Des combattants de MMA
Des combattants de MMA — Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sp/SIPA

La pandémie de coronavirus a mis le sport mondial KO, mais une discipline sera peut-être capable de se relever avant que la cloche sonne :  le MMA. Le patron de l’UFC, Dana White, affirme être sur le point de privatiser une île afin d’y organiser des combats.

« Je suis à un jour ou deux de sécuriser une île privée… Nous mettons en place l’infrastructure maintenant, donc je vais commencer à faire des combats internationaux aussi », a-t-il dit à TMZ. « Le combat est signé et sera 100 % en direct sur ESPN quelque part sur Terre », a par ailleurs tweeté White, faisant référence au combat entre Justin Gaethje et Tony Ferguson et plus globalement à l’UFC 249.

Le patron de l’UFC assure que toutes les personnes impliquées dans les combats – et pas seulement les athlètes – feront l’objet d’un contrôle médical.