Maracineanu choisit la fédération de boxe pour encadrer la pratique du MMA en France

LEGALISATION Le MMA sera sous l’égide de la boxe pendant un an

W.P, avec AFP

— 

La légalisation  du MMA se fera sous l'égide de la boxe
La légalisation du MMA se fera sous l'égide de la boxe — Stephen R. Sylvanie-USA TODAY Sp/SIPA

Le processus de légalisation du MMA en France avance, et il se fera sous l’égide de la Fédération française de boxe, a annoncé ce mardi la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

« Après avoir recueilli et exploité les différentes informations issues de (la) phase d’instruction, la ministre des Sports envisage d’accorder par arrêté ministériel la délégation de la discipline du MMA à la fédération française de boxe​ », indique le ministère des Sports. En juin 2019, le ministère avait lancé un appel à manifestation d’intérêt et six fédérations avaient été acceptées dans la course : outre la boxe, figuraient le karaté, le kickboxing-muay-thaï, la lutte, la savate-boxe française et la fédération sportive et gymnique du travail (FSGT).

Comme le veut le code du sport, la ministre a demandé l’avis consultatif du comité olympique français (Cnosf), qui sera rendu dans les prochaines semaines, a précisé le ministère. Après cet avis, « la ministre des Sports annoncera la fédération délégataire choisie pour accueillir le MMA pour une durée d’un an » puis une « nouvelle campagne de délégation débutera fin 2020 après les Jeux (olympiques) de Tokyo pour la période 2021-2024 », indique le ministère.