OM-TFC : Steve Mandanda et Dimitri Payet, des « anciens à leur top niveau ! »

FOOTBALL L'Olympique de Marseille peut compter sur son capitaine et son vice-capitaine, Steve Mandanda et Dimitri Payet

J.S.-M.

— 

Dimitri Payet est innarêtable cette saison.
Dimitri Payet est innarêtable cette saison. — Daniel Cole/AP/SIPA

Ce sont les mystères de la communication sportive. Alors que les deux héros de cet OM-TFC se nommaient Dimitri Payet et Steve Mandanda, les attachés de presse marseillais n’ont pas jugé bon d’envoyer le capitaine ou le vice-capitaine de l’OM en zone mixte. Ce sont donc leurs coéquipiers qui les ont couverts de louange, conscients que sans eux, l’OM n’aurait pas pris trois points face à Toulouse : Mandanda a claqué une magnifique parade face à Leya Iseka (81e) et Payet a marqué un but lumineux des 25 mètres (51e).

« Ils sont décisifs depuis plusieurs matchs, rappelle Maxime Lopez. Ce sont les leaders d’équipe et ce soir ils nous sauvent chacun à leur façon. » Même enthousiasme mêlé de respect chez Boubacar Kamara :

On a retrouvé les anciens à leur top niveau. On est innarêtables quand ils sont comme ça : Steve est très rassurant, on sait, nous les défenseurs, que ça va être très dur pour les adversaires de le passer. »

Avec 75 % de tirs arrêtés, le portier marseillais signe sa meilleure saison depuis ses débuts en 2007-08. Il n’a encaissé aucun des 12 derniers tirs qu’il a subi, précise Opta.

Seule équipe d’Europe à n’avoir encaissé aucun but en 2020

« La carrière de Steve est longue et il a peut-être déjà été encore meilleur, il faudrait lui demander, glisse Maxime Lopez. Mais c’est vrai qu’il est au top en ce moment ! » Grâce à lui, l’OM est la seule équipe d’Europe à n’avoir encaissé aucun but en 2020.

Son entraîneur André Villas-Boas est « sûr » que Mandanda sera appelé pour l’Euro 2020. Pour Dimitri Payet, c’est peut-être plus compliqué : « La qualité de l’équipe de France est brutale (sic), c’est à Didier (Deschamps) de prendre la décision. Mais Dimitri fait des choses incroyables pour nous ! Dimitri et Steve font une de leurs meilleures saisons. »

A 32 et 34 ans, cela peut sembler surprenant. Mais les deux garçons se sont remis et se sont nourris d’une saison 2018-19 ratée, mais bien digérée : « Dimitri n’a jamais été aussi régulier que cette saison car il était revanchard par rapport à l’année dernière, observe Villas-Boas. Ça a été une réussite de le faire jouer à gauche… Et son ambition personnelle pour l’Euro est là aussi ! » Elle va le pousser pendant quatre mois, jusqu’à, peut-être, cet Euro 2020. Et jusqu'à un départ de Marseille ? Il a ouvert la porte récemment et pourrait être, là aussi, innarêtable.