TFC : « C’est touchant »… Le dernier de Ligue 1 reçoit le soutien des autres grands clubs toulousains

FOOTBALL Lancée par les Dauphins du TOEC, l’opération « Tous derrière le TFC » a été relayée par d’autres grands clubs de la ville, dont le Stade Toulousain et le Fenix handball

Nicolas Stival

— 

Manu Koné et Yaya Sanogo après la défaite du TFC contre Brest, le 11 janvier 2020 au Stadium de Toulouse.
Manu Koné et Yaya Sanogo après la défaite du TFC contre Brest, le 11 janvier 2020 au Stadium de Toulouse. — Pascal Pavani / AFP
  • Dernier de Ligue 1, le TFC reçoit Strasbourg, ce mercredi.
  • S’il est fâché avec certains de ses plus fervents supporters, le club a reçu le soutien des autres clubs de la Ville rose dans sa difficile lutte pour le maintien.

Quand on est dernier de Ligue 1, on s’accroche à la moindre parcelle d’espoir, comme au petit point ramené samedi d’Amiens (0-0). Avant la réception de Strasbourg ce mercredi, ce nul laisse le TFC à six points du barragiste picard. Mais la pire défense de L1 (47 buts encaissés) est enfin restée étanche, ce qui a permis à l’équipe de ne pas égaler le record de douze défaites de rang en première division. C’est toujours ça…

Les Toulousains veulent aussi croire que le soutien manifesté par les autres grands clubs de la Ville rose les aidera dans la quête d’un maintien aujourd’hui improbable. « C’est une initiative particulièrement originale, juge Jean-François Soucasse, le président délégué. Je ne sais pas s’il existe un précédent dans un tel contexte et une ville de cette taille. »

L’opération « Tous derrière le TFC » a été lancée la semaine dernière par les nageurs des Dauphins du TOEC, voisins des Violets sur l’île du Ramier. Elle a été relayée en vidéo par les handballeurs du Fenix, les basketteuses du TMB, les volleyeurs des Spacer’s, les treizistes du TO XIII et les quinzistes du Stade Toulousain.

Didier pense à « Olive » et à « Jeff »

« Je suis persuadé que vous allez y arriver », lâche par exemple Didier Lacroix, le président des Rouge et Noir, lequel en profite au passage pour embrasser « Olive » [son homologue Olivier Sadran] et « Jeff » [Soucasse]. « C’est touchant », glisse Jean-François Soucasse, qui indique que des clubs amateurs de foot et de rugby ont aussi transmis leur soutien.

« Cela nous envoie des ondes positives, reprend le numéro 2 du TFC. Le message a été entendu avec un premier résultat et une prestation plutôt satisfaisante à Amiens. C’est un formidable encouragement à poursuivre dans cette direction. »

« Sentir que toute la ville de Toulouse, en tout cas un certain nombre de clubs, mène cette action pour nous accompagner, on accueille cela avec beaucoup de bienveillance », relève, quant à lui, Denis Zanko. Même si l’entraîneur sait bien que ce n’est pas Maxime Médard ou le handballeur Luc Steins qui va planter face à Strasbourg le but d’une victoire en championnat qui échappe au TFC depuis le 19 octobre dernier (2-1 contre Lille).