OGC Nice : Moussa Wagué, un « joueur très confortable avec le ballon »

FOOTBALL Prêté par le FC Barcelone, l'international sénégalais Moussa Wagué entend retrouver du temps de jeu avec les Aiglons. Et il l'a fait savoir

Jonathan Hauvel
— 
Prêté à l'OGC Nice, Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020
Prêté à l'OGC Nice, Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020 — J.Hauvel / ANP / 20 Minutes
  • Moussa Wagué a été prêté par le Barça (avec option d’achat) à l’OGC Nice le dernier jour du mercato hivernal.
  • Le latéral droit a fait ses débuts en Ligue 1 contre Lyon dimanche et palliera l’absence d’Atal dans un premier temps.
  • Sa venue à Nice est aussi l’occasion pour l’international sénégalais de relancer sa carrière en sélection nationale.

« Je suis prêt à jouer. Si le coach me met sur le terrain, je serai prêt à relever le défi. » S’il maîtrise l’art du slalom sur le terrain, Moussa Wagué a joué franc-jeu, lors de sa présentation officielle, ce lundi au centre d’entraînement de l’OGC Nice. Ce qui n’a pas manqué de faire sourire  Patrick Vieira, assis à ses côtés.

Prêté in extremis par le FC Barcelone jusqu’à la fin de la saison (avec option d’achat à 10 millions d’euros), le latéral droit a affiché sa détermination à rebondir après un passage en demi-teinte dans le club blaugrana (seulement six apparitions en équipe première depuis l’été 2018, dont quatre en Liga et deux en Ligue des Champions).

Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020, aux côtés de Jean-Pierre Rivère et Patrick Vieira, président et entraîneur de l'OGC Nice
Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020, aux côtés de Jean-Pierre Rivère et Patrick Vieira, président et entraîneur de l'OGC Nice - J.Hauvel / ANP / 20 Minutes

« J’ai choisi Barcelone parce que je voulais prouver que je pouvais jouer dans une grande équipe. Je savais qu’il y aurait de la concurrence. Ça n’a pas très bien marché mais je ne le regrette pas, explique Moussa Wagué. […] On s’entraîne avec de grands joueurs. Lors de chaque entraînement, on en profite pour en apprendre un peu plus. Je suis très content d’avoir fait cette étape. Maintenant, j’ai envie de continuer à grandir ici à Nice jusqu’à la fin de saison et continuer le projet avec Nice. »

Un profil similaire à celui de Youcef Atal

Youcef Atal étant blessé au genou (indisponible avant mars), Christophe Hérelle alternant le bon et le moins bon, Moussa Wagué a l’opportunité de faire ses preuves ces prochaines semaines. Notamment lors du déplacement à Reims mercredi (19 h) puis contre Nîmes samedi (20 h).

« La blessure de Youcef nous a fait réfléchir à comment on allait combler ce manque. On était à la recherche d’un profil offensif, qui nous permettrait aussi d’avoir l’option de jouer à trois derrière. Moussa, avec ses qualités, peut évoluer à trois ou à quatre, détaille Patrick Vieira. Il peut aussi jouer en tant qu’ailier et donner de la profondeur et de la largeur à notre jeu. C’est un joueur qui est très confortable avec le ballon, très bon techniquement et qui a un gros volume de jeu. C’était le profil qu’on recherchait. »

Prêté à l'OGC Nice, Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020
Prêté à l'OGC Nice, Moussa Wagué a été présenté à la presse lundi 3 février 2020 - J.Hauvel / ANP / 20 Minutes

Le joueur de 21 ans a déjà pu faire ses débuts en Ligue 1 ce dimanche en remplaçant Hérelle (76e) lors de la victoire contre Lyon à l'Allianz Riviera. Sur un de ces premiers ballons, le néo-Aiglon a même failli devenir passeur décisif. Après s’être enroulé autour de son vis-à-vis, Moussa Wagué a servi Claude-Maurice dans l’axe, dont la frappe a heurté le poteau lyonnais (84e). Prometteur.

Performer aussi en équipe nationale

Né à Bignona, puis formé au centre Aspire Academy de Saly Portudal, Moussa Wagué est un des grands espoirs du football africain. Le Lion de la Teranga a disputé la dernière Coupe d'Afrique des Nations, perdue en finale contre l’Algérie d’Atal, Ounas et Boudaoui.

Auteur d’un but contre le Japon lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, l’international sénégalais (14 capes) s’est distingué en devenant le plus jeune buteur africain de la compétition à l’âge de 19 ans et 236 jours.

« Avec son manque de temps de jeu, il a perdu du terrain en sélection, mais j’ai confiance qu’il va prendre ce transfert par le bon bout », a commenté Lamine Savané, son directeur au centre Aspire Academy, interrogé par l’Agence de presse sénégalaise.