OL : Fin de la série d'invincibilité des Lyonnais qui chutent à Nice

FOOTBALL L'OL s'est incliné face à l'OGC Nice sur le score de 2-1. Un match dont la deuxième période s'est disputée à dix contre dix

Jonathan Hauvel
— 
L'attaquant niçois Kasper Dolberg a laissé Ciprian Tatarusanu impuissant à deux reprises
L'attaquant niçois Kasper Dolberg a laissé Ciprian Tatarusanu impuissant à deux reprises — OGC Nice Médias
  • L’OGC Nice a stoppé la série de victoires de l’OL en 2020 en s’imposant par deux buts à un.
  • Une rencontre marquée par l’expulsion du Lyonnais Marçal à la 22e et du Niçois Ounas à la 45e.
  • Le podium s'éloigne pour l'OL.

Avec sept victoires en sept matchs, les Lyonnais avaient réalisé un mois de janvier parfait. Ils débutent février de la plus mauvaise des manières. Les Gones se sont inclinés ce dimanche (2-1), face à des Niçois revanchards après leur élimination en 8es de Coupe de France jeudi.

« Ce n’est pas un coup d’arrêt. On sait très bien qu’on ne peut pas gagner 40 matchs sur 40. Il ne va pas falloir tout remettre en question mais s’améliorer et voir ce qui n’a pas été », a commenté l’unique buteur lyonnais, Karl Toko Ekambi, arrivé cet hiver en provenance de Villarreal.

La valse des cartons rouges

La rencontre avait pourtant bien débuté pour les Lyonnais. Pendant vingt minutes, l’OL avait multiplié les occasions sous l’impulsion de Caqueret, d’Aouar et de Toko Ekambi. Jusqu’à l’expulsion logique de Marçal pour avoir accroché Hicham Bouadoui, parti seul vers le but (22e). Les Niçois en profitaient pour ouvrir le score grâce à Dolberg (33e).

Juste avant la mi-temps, les hommes de Rudi Garcia égalisaient sur un slalom d’Aouar, dont la frappe déviée par Benitez permettait à Toko Ekambi de pousser la balle au fond des filets (45e).

Quelques instants plus tard, Marcelo jouait au déménageur en soulevant Claude-Maurice par le maillot. De quoi faire voir rouge au Niçois Adam Ounas qui prenait un second jaune. 1-1 à la mi-temps. Dix contre dix. Balle au centre.

Le podium s’éloigne pour l’OL

Imprécis et peu incisifs, les Lyonnais n’ont pas réussi à faire la différence en seconde période. Pire, Kasper Dolberg douchait tout espoir en inscrivant son deuxième but de la partie, à l’issue d’un beau mouvement collectif niçois (63e).

De quoi laisser Rudi Garcia un brin amer : « J’attendais beaucoup mieux de la seconde période. Encore une fois, l’équipe a été en mode gestion alors qu’il fallait être en mode détermination. La victoire est revenue à l’équipe qui en voulait le plus. (…) On avait l’occasion de passer 4e et on ne l’a pas saisie. On reperd des points pour le podium. C’est une mauvaise opération sur le plan comptable. »

Les Lyonnais tenteront d’inverser la donne ce mercredi à 19 h en recevant Amiens au Groupama Stadium.