OGC Nice-Stade Rennais : Malgré une défense remaniée, Rennes veut conserver sa solidité

FOOTBALL En déplacement à Nice ce vendredi, le club breton devra faire sans Damien Da Silva et Hamari Traoré, tous deux suspendus

Jérôme Gicquel

— 

Face à Nice, le jeune défenseur Sacha Boey pourrait connaître sa première titularisation en Ligue 1.
Face à Nice, le jeune défenseur Sacha Boey pourrait connaître sa première titularisation en Ligue 1. — Loïc Venance / AFP
  • Troisième du championnat, le Stade Rennais se déplace sur le terrain de l’OGC Nice ce vendredi soir.
  • Très solides défensivement, les Bretons devront se passer de Damien Da Silva et d’Hamari Traoré, tous deux suspendus.
  • Pour les remplacer, Julien Stéphan pourrait faire confiance à Joris Gnagnon et au jeune Sacha Boey.

Moins brillant mais plus solide. Pour bon nombre d’observateurs, voilà le visage affiché cette saison par le Stade Rennais au regard de celui de l’an dernier. Si Julien Stéphan émet des réserves sur la première partie du constat (« C’est un style différent, Raphinha ce n’est pas Sarr, Tait ce n’est pas Ben Arfa »), il ne peut que valider la seconde. « C’est plus solide, beaucoup plus solide », confirme le coach rennais.

Troisième du championnat avant son déplacement à Nice ce vendredi, le club breton s’appuie de nouveau sur une sérénité défensive qui lui a parfois fait défaut lors de sa mauvaise passe cet automne (dix matchs sans victoire). « Le bloc équipe est beaucoup plus compact qu’en début de saison », analyse l’entraîneur rennais, qui a abandonné sa défense à cinq pour revenir à un système à quatre défenseurs.

Sept clean sheet sur les 10 derniers matchs

Après avoir mis du temps à s’affirmer dans les buts, la faute notamment à une blessure au genou, Edouard Mendy se montre également décisif ces derniers temps. Sur les dix derniers matchs, il a ainsi aligné sept clean sheet. « On défend tous ensemble, donc c’est clair qu’on concède moins d’occasions et que ça me permet de rester dans mon rôle pour m’exprimer et ne pas être là pour rappeler à chacun ce qu’il doit faire », reconnaissait l’intéressé début décembre dans une interview accordée à Ouest-France.

Face à Nice, cinquième meilleure attaque de Ligue 1, le Stade Rennais aura donc à cœur « de faire perdurer cette solidité », souligne Julien Stéphan. Mais le club breton devra faire sans deux des piliers de sa défense, Damien Da Silva et Hamari Traoré, tous deux suspendus. Un coup dur « dans un secteur où les automatismes sont très importants » mais que le coach rennais a eu le temps d’anticiper.

Gnagnon et Boey pour remplacer les suspendus ?

Titulaire face à Nîmes et l’Athlético Marseille, Joris Gnagnon devrait ainsi suppléer assez logiquement Damien Da Silva en défense centrale. Dans le couloir droit, le jeune Sacha Boey, 19 ans, pourrait quant à lui connaître sa première titularisation en Ligue 1, après avoir été déjà aligné dans le 11 en Ligue Europa face au Celtic et la Lazio et en Coupe de la Ligue face à Amiens.

« C’est un joueur qui a de la personnalité, de l’ambition. Certes il n’est pas expérimenté, mais il faut bien commencer un jour. Et si c’est lui qui doit débuter vendredi, je n’ai pas de crainte sur le fait qu’il puisse performer tout de suite », assure son coach.